Prix de France 2016 : Bold Eagle détrône Timoko

Prix de France 2016 : Bold Eagle détrône Timoko

HIPPISME - Bold Eagle a encore frappé. Quinze jours après avoir brillé au Grand Prix d’Amérique, le jeune trotteur a remis ça, dimanche à l’occasion du Prix de France, disputé sur l’hippodrome Paris-Vincennes.

Facile vainqueur du Prix d'Amérique, il y a deux semaines, le crack trotteur Bold Eagle a mis sa patte sur le Prix de France dimanche. Cette épreuve de vitesse, disputée sur la cendrée de l'hippodrome de Vincennes, est considérée comme la revanche du championnat du monde du trot attelé.

Place à la Triple couronne ?

Mais sur ce parcours de 2.100 mètres (soit 600 mètres de moins que lors du Prix d’Amérique), dans cette course dotée de 400.000 euros (dont 180.000 au vainqueur) et dont le tenant du titre était Timoko, le jeune Bold Eagle (drivé par Franck Nivard) a effectué une nouvelle démonstration après avoir enthousiasmé les 35 000 spectateurs du Grand Prix d’Amérique.

Sous les yeux d'Iris Mittenaere, Miss France 2016, le fils de Ready Cash égale ainsi le record historique de Jamin en 1958 : gagner l'Amérique et le Prix de France la même année à l'âge de 5 ans. C'est désormais la Triple Couronne que Bold Eagle peut viser à l’occasion du Grand Prix de Paris (28 février). 

Les résultats complets : 
1/ n°8 Bold Eagle
2/ n°7 Timoko
3/ n°4 Voltigeur 
4/ n°13 Anna Mix 
5/ n° 14 Bird Parker 

En direct des écuries du Grand Prix de France à Vincennes cc @camillecerf 🐎 #missfrance #equitation #chevaux

Une photo publiée par Iris Mittenaere (@mittenaereiris) le

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.