Processus de réveil arrêté pour Schumacher ?

Processus de réveil arrêté pour Schumacher ?

DirectLCI
DRAME – Victime d'un grave accident de ski le 29 décembre dernier, l'ancien champion de Formule 1 continue de lutter entre la vie et la mort. Et selon la presse allemande, l'état de santé de Michael Schumacher ne va pas en s'améliorant puisque son processus de réveil a dû être stoppé. Schumi a été replongé dans un coma artificiel.

La nouvelle n'a rien de rassurant. Selon le magazine allemand Focus , Michael Schumacher a dû être replongé dans un coma artificiel car le processus de réveil, entamé il y a trois semaines, "n'a pas progressé et même dû être arrêté", rapporte lundi l'hebdomadaire. Une information, non confirmée par l'entourage du septuple champion du monde de Formule 1, qui jette une ombre sur l'évolution de l'ancien pilote.

Pourtant, les derniers jours avaient laissé place à un optimisme prudent, Felipe Massa, son ancien coéquipier chez Ferrari, lui ayant rendu visite à l'hôpital de Grenoble jeudi . Le Brésilien avait alors confié avoir observé "quelques réactions" de Schumi, avec notamment des mouvements de lèvres. L'heure est donc revenue à l'inquiétude, même si la nouvelle d'une replongée dans le coma laisse sceptique les spécialistes.

Le coma pour éviter de nouvelles complications

Ainsi, Gary Hartstein, l’ancien médecin de la F1, a déclaré sur Twitter  : "Je ne peux pas imaginer pourquoi on aurait dû reprendre la sédation [apaiser un patient à l'aide de sédatifs, ndlr] après l’avoir arrêtée. Avec aucune information, je ne peux rien dire". Et d’ajouter : "Cette information n’a aucun sens et devrait être ignorée tant qu’on n’a pas d’information officielle".

Pourtant, il arrive, parfois, que certains processus de réveil soient temporairement interrompus lorsque le patient supporte mal la diminution de sédation. Le but étant d'éviter d'éventuelles complications. Selon Focus, Schumacher serait donc dans cette situation. Ce qui, en cas de non reprise du processus de réveil, pourrait laisser craindre un syndrome d'éveil non-répondant, plus communément appelé "état végétatif".

"Ce processus long conduit à de nombreuses interprétations erronées"

C'est-à-dire, lorsque le patient n’a aucun signe de conscience de soi et de l’environnement, avec lequel il ne parvient pas à interagir. Dans un cas de traumatisme crânien, comme celui subi pas Michael Schumacher, les médecins évoquent cet état lorsqu'il n’y a aucun signe de conscience dans les 12 mois qui suivent l'accident.

Prudence et patience sont donc de rigueur, comme l'avait d'ailleurs annoncé la porte-parole du champion, Sabine Kehm : "Le processus de réveil est une phase qui peut durer longtemps, ce qui conduit, à notre grand regret, à de nombreuses interprétations erronées."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter