La France retrouve le Portugal, la Roja en grand danger... la feuille de match du 23 juin

Cristiano Ronaldo et Kylian Mbappé s'affronteront lors de Portugal - France mercredi (Euro 2020).

PLACE AU JEU - Jusqu'au 11 juillet, LCI vous livre quotidiennement le programme du lendemain. Ce mercredi, la phase de groupes se termine avec le Portugal-France (21h, en direct sur TF1), remake de la finale 2016, et un Slovaquie-Espagne (18h) de tous les dangers.

Les résultats de lundi ont qualifié les Bleus et la Suède, mais pour les autres protagonistes des groupes E et F, tout va se jouer ce mercredi à 18h (Groupe E) et 21h (Groupe F) dans un final qui s'annonce haletant. C'est bien simple, toutes les sélections peuvent encore espérer se qualifier et, à l'exception de la France et des Blågult, toutes peuvent être éliminées. 

Le suspense est d'autant plus intense que des nations historiques de la compétition et des outsiders potentiels sont sur la sellette. À l'heure actuelle, des équipes comme la Pologne, le Portugal ou l'Espagne ne figurent pas dans les deux premières de leur groupe. Pour le dernier jour de la phase de groupes, des grands noms pourraient tomber.

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

L'affiche à ne pas rater : Portugal - France (21h, en direct sur TF1)

Un contrôle dos au but, la charnière française un peu courte, une frappe fusante qui surprend Lloris... L'enchaînement du Portugais Eder offrant l'Euro 2016 au Portugal sur la pelouse du Stade de France est resté gravé dans les mémoires. Cinq ans plus tard, les Français tiennent l'occasion de prendre leur revanche. Bien sûr, le titre de champion du monde 2018 est venu adoucir cette sensation et les équipes se sont rejouées deux fois depuis, mais le cadre de l'Euro reste unique.

En conférence de presse ce mardi, Hugo Lloris a voulu relativiser, parlant d'un "souvenir douloureux", mais d'un "contexte différent" dans un match où l'enjeu est plus important pour l'adversaire que pour les Bleus. En effet, ce mercredi, seul le Portugal jouera sa survie dans l'Euro, et encore, les Portugais ne sont pas en si mauvaise position. Avec 3 points et un goal average positif (+1), ils peuvent techniquement se permettre de perdre même s'ils seraient alors éliminés par une victoire de la Hongrie face à l'Allemagne. Aucun des deux rivaux ne voudra cependant afficher une faiblesse avant les huitièmes de finale.

📺 Le programme du mercredi 23 juin

18h : Slovaquie-Espagne (Groupe E, Séville) en direct sur beIN SPORTS

18h : Suède-Pologne (Groupe E, St-Pétersbourg) en direct sur beIN SPORTS

21h : Allemagne-Hongrie (Groupe F, Munich) en direct sur beIN SPORTS

21h : Portugal-France (Groupe F, Budapest) en direct sur TF1 et beIN SPORTS

Il va (enfin) faire parler de lui : Sergio Busquets

Absent des terrains depuis son test positif au Covid le 6 juin dernier, le capitaine de la Roja devrait faire son retour pour le troisième match décisif des Espagnols face à la Slovaquie ce mercredi à 18h. Les Espagnols doivent l'emporter pour assurer leur qualification pour les huitièmes de finale sans se préoccuper du résultat de la Pologne face à la Suède.

Le renfort du dernier rescapé de l'équipe championne du monde en 2010 ne sera pas de trop pour redynamiser une équipe d'Espagne bien terne lors de ses deux matchs nuls face à la Suède (0-0) et à la République tchèque (1-1). Sa science de la récupération et de la possession devraient encore renforcer le milieu de terrain espagnol, et multiplier les munitions pour enfin lancer une attaque au ralenti. Avec 2 buts en 123 sélections, ne comptez cependant pas trop sur lui pour débloquer directement la situation.

Le chiffre qui fait la différence : 1

L'Allemagne et l'Espagne jouent leur qualification ce mercredi respectivement face à la Hongrie et la Slovaquie. Si l'élimination d'une des deux équipes serait déjà un séisme, leur sortie simultanée serait quasiment unique dans l'histoire de l'Euro. En effet, seule une édition a vu les matchs à élimination directe se disputer en l'absence de l'Allemagne et de l'Espagne. 

C'était en 2004, l'année où la Grèce avait surpris tous les favoris pour l'emporter au Portugal après avoir éliminé entre autres l'Espagne en poules et la France en quarts de finale. Les Allemands, finalistes du Mondial 2002, étaient eux éliminés des poules par la Tchéquie et les Pays-Bas. Il faut dire que les deux équipes sont les mastodontes de la compétition européenne. Elles se partagent le record de victoires (3) et l'Espagne a gagné deux des trois dernières éditions (2008 et 2012). 

Hors-jeu : "la Brigade des Carpates" arrive à Munich

Le groupe d'ultras nationalistes hongrois "La Brigade des Carpates" a fait part de sa volonté de venir supporter l'équipe nationale hongroise "par milliers" ce mercredi à Munich. La venue de ces supporters dépasse le cadre du sport dans un contexte déjà tendu autour de la rencontre sur la question des droits des minorités.

Lire aussi

En effet, la mairie de Munich a annoncé sa volonté de parer la ville de signes de soutien à la communauté LGBTQ+ après le refus de l'UEFA de colorer l'Allianz Arena d'un arc-en-ciel. Les Munichois entendent ainsi protester contre une loi jugée homophobe passée mardi dernier en Hongrie par Viktor Orban. Or, les membres de la Brigade sont connus pour leur soutien au pouvoir hongrois et sont eux-mêmes liés à différents événements ayant contraint l'UEFA à ouvrir une enquête pour  "de potentiels incidents discriminatoires dans la Puskas Arena de Budapest"  lors des deux premiers matchs de l'Euro. De quoi faire craindre des troubles lors du match.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le "plan blanc" déclenché dans les hôpitaux de Paca

"On attend juste que le soleil se couche" : en Grèce, "la pire canicule" depuis 30 ans

Covid-19 : traités "comme des animaux", le cauchemar de Français bloqués dans un hôtel insalubre en Sicile

EN DIRECT - JO de Tokyo : deux Françaises en lice pour la première épreuve olympique d'escalade

États-Unis : un policier tué à quelques mètres du Pentagone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.