Di Maria cambriolé : pourquoi aucune caméra n’a fonctionné ?

Di Maria cambriolé : pourquoi aucune caméra n’a fonctionné ?

ENQUÊTE – Le domicile de la star du PSG Angel Di Maria a été cambriolé dimanche soir pendant le match contre Nantes. On en sait plus sur le préjudice et la mode opératoire des cambrioleurs. Une question taraude les enquêteurs : pourquoi les caméras n’ont-elles pas fonctionné ?

Plus de 500.000 euros de bijoux disparus en quelques minutes. Et pas une seule image des caméras de vidéosurveillance. La brigade de répression du banditisme de la PJ parisienne est chargée de la délicate enquête sur le cambriolage dont a fait l’objet le domicile d’Angel Di Maria, la star argentine du PSG dimanche soir. Voici ce que l’on sait au lendemain des faits.

Des cambrioleurs qui prennent l’ascenseur

D’après nos informations, les faits ont été commis à 21h25 au domicile du footballeur à Neuilly-sur-Seine Les cambrioleurs étaient plusieurs mais on ne connait pas leur nombre exacte à ce stade de l’enquête. Ils sont entrés dans l’hôtel particulier du sportif par le rez-de-chaussée en passant par la salle de musculation. Ils ont ensuite emprunté l’ascenseur pour accéder au 2e étage de la villa.

Un coffre-fort retrouvé avec la clé

Les cambrioleurs ont ensuite ouvert un coffre-fort contenant des bijoux de valeur. Celui-ci n’a pas été forcé. Les enquêteurs ont en effet découvert la clé sur la serrure. 

La famille n’a rien entendu

La famille de Di Maria était alors présente au premier étage du bâtiment. La femme et les enfants de la star du PSG regardaient le match contre Nantes. De toute évidence, les cambrioleurs étaient parfaitement bien renseignés sur les lieux et l’objectif. La famille a indiqué n’avoir  "rien entendu." Le vol n’a donné lieu à aucune violence.

Des caméras muettes

Autre énigme que doivent désormais résoudre les enquêteurs : l’absence d’images malgré la présence de caméras de vidéosurveillance. Aucune caméra n’a enregistré les faits. L’enquête devra déterminer si c’est lié à un problème technique ou si cette "panne" résulte d’un déréglage volontaire des caméras. 

La famille de Marquinhos également visée

La famille du capitaine du PSG Marquinhos a également subi un cambriolage dimanche soir : cette effraction n'a pas eu lieu à son propre domicile, mais chez des membres de sa famille dans les Yvelines, département voisin des Hauts-de-Seine. Ce cambriolage, en présence de la famille, dont le père du joueur parisien, s'est déroulé avec "des violences". Ces violences n'ont toutefois pas fait de blessé, a ajouté une source policière, évoquant des "vols de sacs essentiellement" avec un butin qui reste encore à établir. On ne sait pas, à ce stade, si ces deux cambriolages ont été réalisés par le même réseau de malfrats ou si ces deux affaires sont distinctes.

Vous aimez le sport ? Alors découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

 Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter