PSG : Ben Arfa ? "Emery ne l'aime pas", selon l'entourage du joueur

SPORT

Toute L'info sur

L'élimination du PSG en Ligue des champions

MALAISE – Alors qu’Unai Emery a décidé de se passer d’Hatem Ben Arfa pour la réception d’Arsenal ce mardi soir, l’entourage du joueur peine à comprendre ce choix et s’en prend vivement à l’entraîneur du Paris Saint-Germain.

Si le Paris Saint-Germain venait à trébucher face à Arsenal lors de son entrée en lice en Ligue des champions, le cas Hatem Ben Arfa, non retenu par Unai Emery, rythmera très certainement la conférence de presse d’après-match ce mardi soir et les critiques à l’égard du coach espagnol seront toujours plus saignantes. Dans l’entourage de l’international français de 29 ans, on n’a pas attendu une nouvelle contre-performance du club parisien pour se payer l’ancien technicien du FC Séville auquel on prête une certaine rancœur vis-à-vis de Ben Arfa. "C’est incompréhensible. Emery ne l’aime pas", lance un proche du joueur interrogé par L’Equipe au sujet de sa mise à l’écart du groupe professionnel pour le grand rendez-vous de cette première partie de saison. 

Ben Arfa attendu à l'entraînement ce mardi

Des propos qui font écho à ceux prononcés par ce même entourage reprochant à Emery de "traiter Ben Arfa comme un gamin". Parler de désamour entre Ben Arfa et Emery serait peut-être excessif et osé mais force est de constater que l’entraîneur espagnol en demande toujours plus à son joueur. Plus qu’à quiconque. "J’attends des performances plus élevées de sa part. J’attends qu’il fasse plus de travail défensif. Il doit améliorer son travail et attendre l’opportunité du jouer, avait-il déclaré en conférence de presse. S’il joue 10 minutes, il doit bien les jouer. Idem sur 30 ou 90 minutes." 

Lire aussi

    Aurait-il tenu le même discours pour Jesé ou Lucas ? On peut se poser la question. Quoi qu’il en soit, l’Espagnol doit aujourd'hui composer avec ce choix qui lui a été imposé et dicté par le président Nasser Al-Khelaïfi à l'origine du transfert de l'ancien joueur de l'OGC Nice cet été. Emery ne lâchera pas le milieu offensif de sitôt. Preuve en est cette convocation pour un entraînement individuel ce mardi au centre d'entraînement du Paris Saint-Germain pendant que ses partenaires prépareront le match contre Arsenal. La prise de conscience de Ben Arfa commence peut-être maintenant.

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter