PSG : Unai Emery a "demandé trois fois à Blaise Matuidi de rester, et le joueur est content"

SPORT

FOOTBALL – Unai Emery, le nouvel entraîneur du PSG, est revenu ce mardi sur le cas Blaise Matuidi, pour mettre les choses au point. « Quel est le meilleur joueur pour mettre la pression à la récupération ? C’est Matuidi », assure-t-il.

On l’a vu, le flou entourant la situation de Blaise Matuidi au PSG s’est étendu jusqu’en équipe de France. Le milieu de terrain a (encore) été évoqué lors de la conférence de presse de Didier Deschamps et Raphaël Varane lundi à Minsk, à la veille de Biélorussie-France, match qu’il pourrait d’ailleurs débuter sur le banc. Alors son nouvel entraîneur, Unai Emery, qui ne l’a encore jamais titularisé en match officiel, a profité d’un entretien accordé à RMC ce mardi pour rétablir sa vérité. Si Paris s’est opposé au départ du joueur, c’est justement parce que le coach a fait rempart.

Lire aussi

    « Quel est le meilleur joueur pour mettre la pression à la récupération ? C’est Matuidi. Il a commencé plus tard sa préparation parce qu’il est arrivé le dernier, s’est-il justifié. Il y a un gros effectif, mais avec la concurrence, l’équipe est meilleure. C’est normal. Durant la saison, des joueurs vont se blesser avec l’enchaînement des matchs. C’était important que Matuidi reste avec nous. Je lui ai dit trois fois, au téléphone, lors d’une réunion avec lui, et lors d’une réunion avec lui et (Patrick) Kluivert (le directeur du football, ndlr). Et le joueur m’a dit qu’il était content de rester ici. »

    Rappelons, au passage, les seules déclarations de Blaise Matuidi depuis la fin du mercato, lâchées à Téléfoot dimanche. « Oui, j'ai souhaité partir mais le club en a décidé autrement et il fallait l'accepter. C'est vrai que cela a été une période assez délicate parce que j'avais un souhait et que ce souhait-là n'a pas été exaucé. Mais je ne suis pas malheureux au PSG, loin de là, je suis très heureux. Il y a un nouvel entraîneur et je sais qu'il a une grande confiance en moi, on a énormément discuté. » Cette confiance doit désormais se traduire en temps de jeu pour le milieu, aujourd’hui relégué derrière Adrien Rabiot et Thiago Motta dans la hiérarchie. Sous peine d’un retour rapide à la case départ.

    En vidéo

    [Téléfoot 04/09] Equipe de France - Matuidi : "J'ai souhaité quitter le PSG"

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter