Quand des paris suspects sur un double mixte affolent l'Open d'Australie

Quand des paris suspects sur un double mixte affolent l'Open d'Australie

DirectLCI
SUSPICION - Depuis les révélations de la BBC et de BuzzFeed, concernant un risque de corruption au sein du tennis mondial, tout le monde est sur ses gardes. Et des mises anormalement élevées sur la rencontre entre les paires Lara Arruabarrena/David Moreno et Andrea Hlvackova/Lukasz Kubot ont relancé la psychose à Melbourne.

Dans ce contexte, ça ne pouvait forcément que faire du bruit. Alors que le tennis semblait reprendre peu à peu ses droits à Melbourne, après une première semaine très agitée à cause de l'enquête publiée par la  BBC et de BuzzFeed le 17 janvier dernier, un match a fait à nouveau planer le spectre de la tricherie sur l'Open d'Australie. En cause, des sommes anormalement élevées placées sur la défaite du double mixte espagnol Lara Arruabarrena/David Moreno face à la paire Andrea Hlvackova/Lukasz Kubot, qui ont obligé le site de paris en ligne  Pinnacle Sports à ne plus proposer ce match dimanche soir.

L'épisode illustre la fébrilité du tennis et la suspicion généralisée qui y règne

Le très honorable New York Times s'en est d'ailleurs ému, ce qui a évidemment provoqué une reprise de cette information dans le monde entier. Le directeur de Pinnacle Sports expliquant même au quotidien américain que ce type mouvement financier "indique que le match pourrait être truqué". 

Un soupçon que semblait alors confirmer la cinglante défaite de Arruabarrena et Moreno (6-0, 6-3) et surtout une très mauvaise nouvelle pour le tennis mondial, dont les meilleurs joueurs ont passé ces derniers jours à nier toute possibilité de corruption généralisée sur le circuit.

Mais finalement, ce ne serait pas un arrangement qui serait à l'origine de ces mises extraordinaires mais une indiscrétion côté espagnol, puisque la blessure de David Moreno avant ce deuxième tour du tableau double mixte aurait fuité. Le journal sportif AS, s'est d'ailleurs fait confirmer les faits auprès du Dr Angel Ruiz Cotorro, à la Fédération espagnole de tennis : le joueur a bien été touché à un tendon rotulien et a dû subir des examens médicaux avant la rencontre... 

Reste que l'épisode illustre parfaitement l'état de fébrilité dans lequel se trouve actuellement le tennis mondial. Et la suspicion généralisée qui entoure désormais ce sport. 

À LIRE AUSSI
>>  70 joueurs de haut niveau soupçonnés d'avoir truqué des matchs
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Plus d'articles

Lire et commenter