Quatre semaines après son accident, où en est Michael Schumacher ?

Quatre semaines après son accident, où en est Michael Schumacher ?

DirectLCI
FORMULE 1 - L'ancien pilote allemand est hospitalisé depuis quatre semaines au CHU de Grenoble. Si des nouvelles ont été données quant à son état de santé dans les jours qui ont suivi son accident de ski à Méribel, le flou demeure toujours. Le JDD, dimanche, évoquait une phase de réveil progressif. Une info à prendre avec prudence...

L'attention médiatique est retombée. Victime d'un traumatisme cranien lors d'une lourde chute survenue en dehors d'une piste balisée à Méribel le 29 décembre dernier , Michael Schumacher lutte toujours pour sa survie assisté par les services de réanimation et de neurologie du CHU de Grenoble.

Depuis le 17 janvier - et le communiqué de Sabine Kehm, son manager, évoquant un "état stable" - plus de nouvelles. Se basant sur "plusieurs sources hospitalières", Le JDD , ce dimanche, annonçait que l'ancien pilote était "depuis mardi dernier, placé en phase de réveil progressif". Une information ensuite démentie par le professeur Saillant, un proche de la famille.

Gary Hartstein, un médecin pessismiste

Mais les jours passent et l'optimisme semble s'estomper. Dernièrement, le docteur Gary Hartstein, bien connu du monde de la F1 pour y avoir officié de 1997 à 2012, a livré ses conclusions "théoriques" sur son blog : "Avant tout, laissez-moi vous dire qu'il est extrêmement improbable (et en toute honnêteté, je dirais quasi impossible) que nous retrouvions un jour le Michael que nous connaissions l'automne dernier. (…). Il faudra considérer comme un triomphe de la résilience humaine le fait que Schumacher soit encore en mesure de marcher, de se nourrir et de s’habiller seul, et de récupérer certains aspects significatifs de sa personnalité."

Les équipes TV du monde entier ont quitté Grenoble, mais la mobilisation n'en reste pas moins forte : en Belgique, à Spa-Francorchamps, près de 2.000 fans sont attendus ce dimanche, venus de France, des Pays-Bas, d’Angleterre et d’Allemagne en hommage au pilote qui détient le record de victoires sur le circuit qui accueille l'étape belge du Championnat du monde de F1.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter