Qui est Garbine Muguruza, la tombeuse de Serena Williams ?

SPORT
DirectLCI
TENNIS – Quasi inconnue mais tout de même 35e joueuse mondiale, la jeune espagnole (20 ans), a fait sensation en éliminant mercredi Serena Williams. Retour sur le parcours de Garbine Muguruza, la sensation de ce début de tournoi.

Et dire que son idole s'appelle... Serena Williams. Pas perturbée à l'idée d'affronter la joueuse qu'elle admire le plus au deuxième tour de Roland-Garros, Garbine Muguruza a sans doute déjà réalisé un des plus beaux exploits de la quinzaine. En un peu plus d'une heure de jeu, l'Espagnole a éliminé la n° 1 mondiale sans jamais trembler (6-2, 6-2).
Pourtant, la jeune femme (20 ans), qui est née à Caracas d'une maman vénézuélienne et d'un papa espagnol, n'a pas forcément l'habitude de ce genre de rencontre, même si elle occupe désormais le 35e mondial. Elle a en tout cas impressionné son adversaire du jour : "Je ne l'avais jamais vu jouer comme aujourd'hui, a notamment expliqué Williams après sa défaite. On va voir jusqu'où elle va." Car Muguruza est sûr une courbe ascendante, qu'elle a entamée ces derniers mois.

"Garbine Muguruza, un nom à retenir"

A la faveur d'une victoire au tournoi de Hobart, d'une finale à la Brasil tennis Cup et surtout d’un huitième de finale à l'Open d'Australie perdu face à Agnieszka Radwanska (n° 5). Mais au tour précédent, la Barcelonaise, qui s'entraîne sous les ordres d'Alejo Mancisidor, avait battu Caroline Wozniacki (n° 10), sa première victime dans le Top 10. "C'est le genre de victoire qui va m'aider à aller plus loin, avait alors confié Muguruza. Ça me prouve que je peux inquiéter ce genre de joueuse et même les battre".

Ce début d'année explosif a alors rapidement attiré l'intérêt des médias espagnols, toujours à la recherche de l'héritière des illustres Arantxa Sanchez et autre Conchita Martinez. Dans un article publié en mars dernier dans le quotidien ABC , Enrique Yunta, affirmait qu'il fallait "retenir le nom de Garbine Muguruza". Serena Williams n'est en tout cas pas près de l'oublier.
 

Lire et commenter