Qui est Simon Pagenaud, le Français devenu champion d’Indycar ?

Qui est Simon Pagenaud, le Français devenu champion d’Indycar ?

SPORT AUTO - A 32 ans, Simon Pagenaud est devenu pour la première fois de sa carrière, dimanche, sur le circuit de Sonoma, champion d’Indycar. A la découverte de ce Français qui brille de l’autre côté de l’Atlantique.

Pour voir un Français qui gagne ce week-end en sport automobile, il ne fallait pas regarder la Formule 1. A Singapour, Romain Grosjean n’a pas pris part à la course alors qu’Esteban Ocon terminait à la 18e et dernière place du Grand Prix. Non, ce dimanche, il fallait avoir un oeil à Sonoma, un circuit situé à une soixantaine de kilomètres de San Francisco, aux Etats-Unis. Sur le tracé californien, le Français Simon Pagenaud est devenu, pour la première fois de sa carrière, champion d’Indycar.

Deuxième au 24H du Mans

A 32 ans, ce titre arrive comme un accomplissement pour celui qui a fait l’essentiel de sa carrière aux Etats-Unis. Comme beaucoup de pilotes, le natif de Poitiers a fait ses armes avec un kart avant de conduire ses premières monoplaces. "Je me rappelle encore de ma première course en kart, à 7 ans. Il pleuvait, j’avais la visière ouverte car j’avais le mauvais casque. Le chemin que j’ai parcouru depuis est incroyable", s’est d’ailleurs exclamé le Français après la course à Sonoma.

Après des débuts en Formule Renault, Vincent Pagenaud traverse l’Atlantique pour participer à l’Atlantic Championship, qu’il remporte en 2006. Ce titre lui ouvre les portes du Champ Car, championnat que Sébastien Bourdais remporte à quatre reprises entre 2004 et 2007. Bourdais et Pagenaud sont d’ailleurs coéquipiers aux 24 Heures du Mans, qu’ils terminent à la deuxième place en 2011 avec le Team Peugeot Sport. Une récompense pour Vincent Pagenaud qui avait dû abandonner lors de ces trois premières participations. Cette même année 2011, le Poitevin s’engage pour la dans le championnat d’Indycar. Ce n’est que deux ans plus tard qu’il obtiendra son premier succès, après une victoire à Détroit, au volant d’une monoplace de l’équipe Schmidt Peterson Motorsports. Il finira la saison 2013 à la troisième place du championnat.

"Un rêve d'enfant"

En 2015 il s’engage avec la très puissante Team Penske où il rejoint des pilotes de la trempe de Juan Pablo Montoya ou Will Power, champion en 2014 et trois fois deuxième. L’Australien mènera d’ailleurs la vie dure au Français durant toute la saison 2016. Ce n’est que lors de cette dernière course à Sonoma que Power cède, la faute notamment à des problèmes de boîte de vitesse. Avec cinq succès et sept poles position, et une grande régularité tout au long de la saison, Pagenaud remporte le championnat avec 127 points d’avance sur Will Power. “Un rêve d’enfant qui se réalise”, a expliqué Pagenaud après la course. Congrats.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.