Rafael Nadal prêt à changer d'entraîneur ?

SPORT
TENNIS - Le nonuple vainqueur de Roland-Garros, coaché depuis toujours par son oncle Toni, ne serait pas contre modifier sa structure d'entraînement d'après ce dernier. Le clan Nadal souhaiterait s'inspirer de Federer et Djokovic, qui ont fait appel à d'anciennes gloires.

Difficile d'imaginer Rafa sans Toni, tant le binôme des Nadal vadrouille sur les courts du monde entier depuis une douzaine d'années. Pourtant, le tandem pourrait évoluer la saison prochaine si jamais ”Rafa” (29 ans) ne retrouve pas son meilleur niveau, lui qui traîne actuellement à la 8e place du classement ATP après une saison plombée par les blessures. Son oncle Toni l'a lui-même annoncé depuis Pékin, où l'Espagnol disputer le tournoi local : un ”super coach” pourrait intervenir au quotidien dans l'entraînement du champion.

Toni Nadal ne veut pas lâcher

L'idée est donc de s'inspirer de Novak Djokovic ou Roger Federer qui, en plus de leur coach personnel voire de toujours (Marian Vajda pour le Serbe), se sont attaché les services de Boris Becker et Stefan Edberg, vedettes des années 1980-1990, comme Stan Wawrinka avec Magnus Norman. La recette fonctionne, et même si Toni Nadal s'est construit seul avec son neveu malgré les critiques qui ont accompagné leurs débuts, ce dernier n'est donc pas fermé à ”quelques possibles changements dans son jeu ou dans son équipe”, a-t-il affirmé en conférence de presse.

Mais pas question pour autant d'abandonner. ”Vous devriez demander à Rafael”, a répondu Toni aux journalistes qui lui demandaient si le numéro 1 mondial ne devait pas changer de coach. Avant de se défendre : ”Nous sommes un groupe et je suis le coach de Rafael depuis toujours , depuis qu'il a trois ans, et les choses ont toujours bien fonctionné entre nous. C'est vrai que, cette année, il va un peu moins bien mais je suis sûr que son retour est pour bientôt.” Ce mardi, l'ancien numéro 1 mondial a dominé le Chinois Di Wu (230e mondial), 6-4 6-4. Les prémices d'un retour ? En tout cas, Rafa part de loin.

Lire et commenter