Real-Wolfsburg : Guilavogui, Dante et Draxler, les trois hommes forts des "Loups"

SPORT
DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS - Tombeur surprise du Real Madrid en quarts de finale aller (2-0), Wolfsburg aura besoin d'un nouvel exploit pour empêcher la "remontada" historique à laquelle tout le stade Santiago Bernabeu s'attend à assister mardi soir (20h45). Auteurs d'une première manche exemplaire en Allemagne, Josuha Guilavogui, Dante et Julian Draxler auront plus que jamais un rôle clé à jouer. Focus sur trois "loups" aux dents longues.

 Josuha Guilavogui
"Un magnifique défi nous attend", annonçait l'international tricolore (25 ans, 7 sélections), impatient d'en découdre de nouveau avec les Madrilènes. Avec Kroos et surtout Cristiano Ronaldo qui rôderont dans sa zone, l'ancien Stéphanois devrait en effet passer une soirée riche en duels acharnés. De retour au premier plan après un court passage qui ne restera pas dans les annales sous les ordres de Diego Simeone à l'Atlético, Guilavogui pourrait aussi profiter des projecteurs de la Ligue des champions pour se rappeler au bon souvenir de Didier Deschamps. Pas une mauvaise idée à un mois pile de la liste des 23 que délivrera, le 12 mai, le sélectionneur des Bleus qui disputeront l'Euro (10 juin-10 juillet).

EN SAVOIR + >> Le Real Madrid publie un clip pour annoncer la "remontada"


► Dante
Si besoin était, le grand défenseur chevelu à montré lors du match aller qu'à 32 ans, sa (belle) carrière était loin d'être terminée. Monstrueux dans l'axe avec son compère brésilien Naldo à Wolsfburg, l'ex-défenseur du Bayern Munich sait qu'une qualification des "Loups" passera forcément par une nouvelle prestation haut de gamme. Dans le cas contraire, c'est l'enfer qui attendra Dante et ses partenaires dans la capitale espagnole ce soir. "Toutes les équipes qui arrivent à ce stade de la compétition ont de la qualité et peuvent atteindre la finale", a déclaré l'ancien Lillois qui, pour avoir remporté la C1 avec les Bavarois en 2013, sait assurément de quoi il parle.

Julian Draxler
Meilleur buteur du club cette saison en Ligue des champions (3 buts), le jeune Draxler avait donné le tournis à la défense madrilène lors de la manche aller. A l'image de ce second but en contre inscrit par Arnold (24e), où tout était parti de lui depuis son côté gauche. Ce genre de situations devrait se présenter à nouveau sur le pré de Bernabeu. Successeur de Kevin De Bruyne parti l'été dernier pour Manchester City, le le jeune champion du monde allemand, fan absolu de... Zinedine Zidane, n'a pas totalement justifié l'investissement placé en lui à l'intersaison avec seulement six buts et cinq passes décisives en Bundesliga. Une qualification assortie - pourquoi pas - d'un but pourrait cependant dissiper les derniers doutes autour de ce pur talent de 22 ans, courtisé par tous les grands clubs d'Europe. 

EN SAVOIR + >> Pour suivre le match en direct, avec nous, c'est par là  

Lire et commenter