Renversant, Vincenzo Nibali remporte (presque) le Giro

Renversant, Vincenzo Nibali remporte (presque) le Giro

Le champion d'Italie Vincenzo Nibali (Astana) s'est assuré le maillot rose de leader du Giro, samedi, au sanctuaire de Sant'Anna di Vinadio, après la 20e et avant-dernière étape gagnée par l'Estonien Rein Taaramae (Katusha). Après deux premières semaines compliquées, le requin de Messine a fait parler son expérience de la troisième semaine et a renversé une situation pourtant bien mal embarquée.

S'il est un sport plus cruel que tous les autres, c'est bien le cyclisme. Au-delà de la difficulté physique intrinsèque à ce sport, le scénario décide parfois de forcer le destin... et de ruiner des efforts réalisés durant près de trois semaines : alors que le Néerlandais Steven Kruijswijk semblait se diriger vers une première victoire sur un Grand Tour il y a encore deux jours de cela, une chute dans l'avant-dernière grosse étape de montagne, vendredi, lui a fait perdre la solide avance qu'il détenait sur Esteban Chaves (2e, à 3'00) et surtout sur Vincenzo Nibali (4e, à 4'43) au général.

Très bon grimpeur mais peu à l'aise en descente, le leader de la Lotto-Jumbo a fait un soleil et est littéralement passé par-dessus son guidon, terminant sa course dans la neige. Si les conséquences de cet accident auraient pu être plus graves, le coureur souffre tout de même d'un trait de fracture à une cote. Cet incident permettait à  Esteban Chaves de vêtir le maillot rose de leader vendredi soir, et de filer à son tour vers une première victoire en Grand Tour... 

Nibali renverse le Giro

Sauf qu'une fois de plus, le scénario a été complètement fou. Pas de chute à signaler pour le Colombien, mais une petite défaillance au moment où Vicenzo Nibali a choisi de placer son attaque, ce samedi. Grâce à sa victoire lors de la 19e étape sur les hauteurs de Risoul, la veille, Nibali n'était plus qu'à 44 secondes du Colombien avant l'étape du jour. Un écart que le "requin de Messine" est parvenu à boucher ce samedi, en matant tous les gros poissons du peloton lors de cette dernière grosse étape de montagne. La dernière étape, dimanche, est une épreuve de plaine et ne devrait donc avoir aucune incidence sur le classement général, désormais promis à l'Italien. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Hautement transmissible", le variant Omicron exige une "action urgente", selon le G7

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.