Roland-Garros 2017 : place aux demi-finales messieurs ! Le programme (gargantuesque) de ce vendredi

Roland-Garros 2017 : place aux demi-finales messieurs ! Le programme (gargantuesque) de ce vendredi
SPORT

TENNIS – Internationaux de France, jour 13 : nous voici arrivés au point culminant de cette quinzaine, deux demi-finales passionnantes à la suite. Deux matchs terribles. Une orgie.

Si vous suivez ce Roland-Garros 2017 depuis le départ, comme nous vous deviez attendre ce jour avec fébrilité et impatience. Elles sont là, elles nous attendent ce vendredi et tout est réuni, y compris la météo radieuse, pour nous offrir un immense moment de sport. Deux matchs, quatre géants du jeu, des oppositions de styles radicales, des belles histoires, des résurrections, de la jeunesse apportant un vent de fraîcheur. On vous détaille ci-dessous le menu des hostilités, qui auront toutes lieu, comme le veut la tradition, sur le court Philippe-Chatrier. Mettez votre serviette autour du cou : les mets proposés sont si riches que vous risquez bien d’en tacher votre chemise.

A 12h45 : Andy Murray – Stan Wawrinka

D’un côté, le n°1 mondial, qui se trouvait au fond du trou depuis le début de l’année civile… jusqu’à arriver Porte d’Auteuil. L’Ecossais est peu à peu monté en régime dans le tournoi, distribuant des fessées magistrales à Juan Martin Del Potro ou Kei Nishikori, excusez du peu. En face de lui, il y aura le même Stan Wawrinka qu’il avait battu l’an passé, à ce même stade de la compétition. Enfin, pas tout à fait le même : le Suisse ressemble plutôt au joueur surpuissant qu’il était en 2015, l’année où il a remporté Roland-Garros. Il n’a pas perdu un set depuis le début de la quinzaine et affiche un niveau de jeu plus impressionnant que jamais. C’est peu dire que les retrouvailles promettent.

Lire aussi

A partir de 15h30 : Rafael Nadal – Dominic Thiem

On risque de manquer de mots pour expliquer à quel point l’Espagnol est favori. De ce match comme de la finale de dimanche, peu importe l’adversaire. Alors allons-y avec quelques chiffres. Comme Wawrinka, il n’a pas encore lâché un set. Mieux : il n’a perdu que 22 jeux depuis son entrée dans le tournoi. Il se trouve donc sur des bases encore plus élevées que celle de son record de 2008 (25 jeux concédés). Pourtant, il y a fort à parier que Dominic Thiem le pousse dans ses derniers retranchements. Dominic qui ? On parle là du n°7 mondial, un Autrichien de 23 ans qui terrorise le circuit, déjà demi-finaliste ici l’an passé, et dont la puissance de frappe n’a rien à envier à celle de son adversaire du jour. Demandez à Novak Djokovic, éparpillé façon puzzle en quarts en prenant un 6-0 dans le 3e set, ce qu’il en pense. Nadal lui-même le voit gagner Roland-Garros prochainement… Mais pas trop prochainement non plus, si ?

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent