Roland-Garros : l'extension du site à nouveau validée par la justice

SPORT

TENNIS - Après plusieurs revirements ces derniers mois, à cause de jugements sur la forme, le tribunal de grande instance de Paris a rendu ce jeudi après-midi sa décision sur le fond du dossier. Et c'est une bonne nouvelle pour le Grand Chelem de la porte d'Auteuil.

Sans doute pas la dernière fois qu'on en parle. Véritable serpent de mer de l'actualité du tournoi parisien, et vrai handicap pour son développement et sa modernisation par rapport au retard accumulé face aux autres tournois du Grand Chelem, le dossier de l'extension du site de la porte d'Auteuil vient de connaître une avancée significative. Ce jeudi, en efffet, la justice a tranché en faveur du projet d'agrandissement du stade de Roland-Garros, porté par la Fédération française de tennis, en déboutant les héritiers de l'architecte du jardin classé des Serres d'Auteuil. 

Nouveau rendez-vous judiciaire début 2017

Cette décision du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, la première sur le fond du dossier, clôt un chapitre important de la bataille juridique entre les héritiers de l'architecte-paysager Jean-Camille Formigé (1845-1926) d'une part, la Fédération française de tennis (FFT) et la mairie de Paris d'autre part. Il y a quelques semaines, la FFF avait vu le chantier reprendre puis être stoppé, puis reprendre après des décisions contradictoires rendues sur la forme du dossier. Reste que les déboutés du jour peuvent toujours faire appel et qu'un nouveau rendez-vous judiciaire est d'ores et déjà prévu début 2017, cette fois devant le tribunal administratif, devant lequel des associations contestent le permis de construire.

Lire aussi

    VIDÉO - Roland-Garros : la Ville de Paris a signé les permis de construire

    En vidéo

    Extension de Roland-Garros : la ville de Paris a signé les permis de construire

    Sur le même sujet

    Lire et commenter