Rugby : Boudjellal ne donne finalement pas le numéro de la journaliste de RTL

Rugby : Boudjellal ne donne finalement pas le numéro de la journaliste de RTL

POLEMIQUE - Le président du RC Toulon Mourad Boudjellal avait promis de livrer au public du Stade Mayol les coordonnées de la journaliste de RTL Elisabeth Fleury, il s’est finalement rétracté.

Il n’aura finalement pas mis ses menaces à exécution. Vendredi, lors d’une conférence de presse, Mourad Boudjellal avait annoncé qu’il rendrait public les cordonnées de la journaliste de RTL Elisabeth Fleury , à l’origine des révélations concernant l’ouverture de deux enquêtes judiciaire liées à des affaires de dopage au sein du club toulonnais. "Ecoute Elisabeth, ton numéro de téléphone, c'est le 06 71... Je donne la suite sur les écrans géants du stade Mayol demain (aujourd'hui samedi). Avait promis l’homme fort du RCT. "Je ne vais pas hésiter une seconde. Tu as une après-midi pour changer de téléphone. "

Le jingle de RTL à la mi-temps et à la fin du match

Finalement l’homme fort de Toulon a laissé de côté sa rancune et s’est contenté de laisser un message plein d’humour aux spectateurs du stade Mayol. "À Toulon, on n’est pas bêtes. Quand on a le numéro d’une fille, on ne le donne pas aux autres." Pouvait-on lire sur les écrans de l’antre toulonnaise. Mais Boudjellal ne s’est pas arrêté là. Pour annoncer la mi-temps et la fin du match, c’est le jingle de RTL qui a retenti dans le stade. En attendant, le président toulonnais n’a toujours pas pris de décision concernant une éventuelle plainte pour diffamation contre la journaliste Elisabeth Fleury.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

Haïti : sept religieux catholiques dont deux Français enlevés, une rançon réclamée

Lire et commenter