Coupe du monde 2023 : le calendrier officiel dévoilé ce vendredi, suspense pour le XV de France

L'ailier tricolore Teddy Thomas lors d'un test-match contre la Nouvelle-Zélande en juin 2018.

PROGRAMME - Deux mois après le tirage au sort de la phase de groupes, qui a placé la France dans le même poule que la Nouvelle-Zélande, le calendrier officiel de la Coupe du monde 2023 sera dévoilé ce vendredi 26 février. Une annonce à suivre sur LCI.fr.

Aura-t-on le droit à un remake pour lancer le Mondial 2023 ? Depuis le tirage au sort, le 14 décembre dernier à Paris, au palais Brongniart, qui a vu la France et la Nouvelle-Zélande être versées dans la même poule, le suspense est à son comble. Dix ans après s'être affrontés en phase de groupes, puis lors d'une finale très serrée, lors de laquelle les Bleus de Marc Lièvremont auraient, avec le recul, mérité d'être sacrés champions du monde (défaite 8-7), le XV de France et les All Blacks vont-ils remettre le couvert, le 8 septembre 2023 au Stade de France, en ouverture de la 10e édition de la Coupe du monde ?

Une potentielle confrontation inaugurale avec les triples champions du monde néo-zélandais (1987, 2011 et 2015) qui donne évidemment l'eau à la bouche. "Personnellement, j'adorerais un France-Nouvelle-Zélande pour lancer la Coupe du monde", avait confié Claude Atcher, le directeur du Comité d'organisation, en marge du tirage au sort. "Ça serait un événement que les deux meilleures équipes jouent le premier match." "Ce serait un challenge immensément excitant que de les affronter dès le premier match, sur notre sol, dans notre stade", avait abondé le sélectionneur de l'équipe de France Fabien Galthié. 

En vidéo

Coupe du monde de rugby 2023 : ce qui attend le XV de France en poules

"Pour lancer les hostilités, comme on dit, pour faire en sorte que cette Coupe du monde résonne médiatiquement dans le monde entier, France-Nouvelle-Zélande, c'est vrai qu'il n'y a pas mieux", avait reconnu Bernard Laporte, le président de la Fédération, au micro de franceinfo. Le patron de la FFR s'était toutefois interrogé sur le moment idoine pour en découdre avec les Blacks. "Il y a l'aspect sportif qui est aussi une chose très importante. Est-ce qu'il faut les jouer d'entrée ou pas ? (...) Est-ce qu'il ne vaut mieux pas qu'il soit placé à la fin, en troisième ou quatrième match ? Je ne sais pas." Il avait assuré qu'il ne serait "de toute façon en rien dans la décision" d'affronter la Nouvelle-Zélande au début, au milieu ou à la fin.

48 matchs au menu, neuf villes hôtes

Les deux mois qui se sont écoulés devraient confirmer ses paroles. Selon une indiscrétion de L'Équipe, le Mondial 2023 devrait bel et bien s'ouvrir, le 8 septembre 2023 au Stade de France, sur le choc de la poule A, conformément à la volonté de Fabien Galthié et du staff tricolore. La nouvelle devrait être confirmée lors de l'annonce du calendrier officiel, ce vendredi 26 février (à 12h, en direct sur le site internet rugbyworldcup.com/2023). À l'issue de cet événement, aussi retransmis sur Facebook, les fans de rugby du monde entier pourront mettre une date et un lieu devant chacun des 48 matchs de la compétition.

Où débutera l'Afrique du Sud, championne du monde en titre ? Quelles villes accueilleront l'Angleterre, l'Irlande ou le Japon, révélation de la dernière édition ? "Nous avons posé un principe : chacune accueillera au moins un match de catégorie 1, c'est-à-dire un match d'une nation majeure", a fait savoir à France Rugby Claude Atcher, le DG du Comité d'organisation. Contrairement au Mondial 2007, où Édimbourg (Écosse) et Cardiff (pays de Galles) avaient accueilli plusieurs rencontres, la Coupe du monde 2023 sera entièrement française. Neuf villes et enceintes sportives, les mêmes pour que l'Euro 2016, à l'exception de Nantes qui remplace Lens, ont été choisies pour accueillir l'ensemble des affiches de cette cuvée 2023.

Un Mondial rallongé d'une semaine

Pour garantir une certaine forme d'équilibre entre les villes et maintenir l'équité sportive, les équipes de France 2023 avaient posé en amont du tirage les fondations du futur calendrier. "Dès le lendemain, une première version finalisée a été envoyée à une agence canadienne qui fut en charge de l'analyser à travers de multiples critères, comme le temps de repos, le temps de trajet des équipes...", a expliqué Claude Atcher. Après cette analyse minutieuse, il a été acté d'allonger d'une semaine le tournoi. Initialement prévue du 8 au 21 septembre, la Coupe du monde jouera les prolongations jusqu'au 28, jour de la finale. 

Toutes les équipes, dont les groupes passeront de 31 à 33 joueurs, bénéficieront de périodes de repos plus importantes qu'à l'accoutumée. Au moins cinq jours, nous dit-on. "Pour la santé des joueurs, pour l'équité sportive, pour la beauté du spectacle, cette semaine supplémentaire est une décision historique pour le futur du rugby", a salué le directeur du Comité d'organisation. Une décision qui permet aussi de rallonger la grande fête du rugby, dont la billetterie ouvrira officiellement ses portes au mois de mars.

Vous aimez le sport ? Alors découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Le Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Des témoignages uniques pour comprendre ces histoires de sport extraordinaires. Un podcast du Groupe TF1.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les plus de 55 ans lundi, annonce Véran

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter