Rugby : les plus beaux tampons de Sébastien Chabal

Rugby : les plus beaux tampons de Sébastien Chabal

DirectLCI
FIN DE CARRIÈRE - On l'appelle, entre autres, "le sécateur", "l'anesthésiste", "Attila", "l'homme des cavernes"... Tout au long de sa carrière, Sébastien Chabal a distribué des plaquages plutôt musclés. Ces "cartouches" ont contribué à forger la légende de ce joueur, qui a décidé d'arrêter sa carrière ce lundi à 36 ans. Retour vidéos sur ses plaquages et autres passages en force les plus célèbres.

Un certain soir de juillet 2007, la France entière découvre avec effroi le "déboîtement de mâchoire" en règle d'un colosse à barbe sur un pauvre All Black désemparé (pauvre Ali Williams). Dans ce même match, un plaquage monstrueux de ce même barbu sur Chris Masoe marque également les esprits. Sébastien Chabal vient d'entamer une notoriété qui ne fera que grandir, et bien alimentée par ces découpages sur le terrain. Son gabarit impressionnant (1,91m), sa barbe fournie et ses cheveux longs à la Jésus Christ forgent l'image d'une brute qui, en réalité, dissimule une douceur dans la voix inattendue.

À force d'en distribuer, on l'a appelé "Cartouche"

Si la plupart de ces actions ci-dessous sont faites dans la légalité rugbystique, il y en a une qui dépasse le cadre du jeu. En janvier 2014, alors que Sébastien Chabal évolue sous le maillot de Lyon (Pro D2), il assène un coup de poing magistral à l'Agenais Marc Giraud. Une belle pêche à la Obélix ; pour ce geste inapproprié, il écopera de trois semaines de suspension. Marc Giraud sortira sur civière, et n'embêtera plus jamais "l'anesthésiste".

En mode chevauchée fantastique, en Coupe du monde face à la Namibie.

Chabal pouvait aussi être un gros défenseur, toujours prompt pour surgir sur l'adversaire.

Même face à ses coéquipiers en équipe de France, ici Thierry Dusautoir, Chabal ne reculait pas.

La légende de Chabal est née avec ses matches face à la Nouvelle-Zélande. Des adversaires que le 3e ligne aimait particulièrement chasser, comme ici.

Et voici l'action qui fait sa renommée. La mâchoire d'Ali Williams s'en souvient encore.

Plus d'articles