Sebastian Coe, nouveau patron de l'athlétisme mondial

SPORT
ATHLETISME – Sebastian Coe a été élu nouveau président de la Fédération internationale d'athlétisme après avoir battu l'autre prétendant au poste, Sergueï Bubka. Le Britannique succèdera le 30 août prochain à Lamine Diack.

Dix ans après avoir remporté l'organisation des Jeux Olympiques de Londres 2012 au détriment de Paris, Sebastian Coe a de nouveau séduit son oratoire dans la nuit de mardi à mercredi, à Pekin, lors de l'élection du futur président de la Fédération internationale d'athlétisme. Le Britannique, un des plus grands demi-fondeurs de l'histoire, a été élu 6e président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) par 115 voix contre 92 à l'Ukrainien Sergueï Bubka, ex-tsar de la perche, mercredi à Pékin.

"Si vous placez ma confiance en moi, je ne vous décevrai pas"

Coe, âgé de 58 ans, double champion olympique du 1500 m (1980 et 1984), succède au Sénégalais Lamine Diack, 82 ans, qui a passé le témoin après 15 ans et neuf mois à la tête de l'institution. Le Britannique, déjà vice-président de l'IAAF, a insisté lors de sa profession de foi, juste avant le vote électronique, sur son expertise en matière de sponsoring, héritage de l'expérience des Jeux de Londres. "Chers amis, il n'y pas de tâche dans ma vie à laquelle j'ai été aussi bien préparé. Si vous placez ma confiance en moi, je ne vous décevrai pas", a conclu Lord Coe.

L'Anglais devra être capable de proposer un athlétisme qui attire les jeunes, sous influence de sports plus rémunérateurs, le football en premier lieu. Les Championnats du monde dans la capitale chinoise, qui débutent samedi, offriront une vitrine dans cette opération de reconquête.  Comme une compensation, Bubka, 51 ans, a été réélu vice-président, arrivant en tête avec 187 voix. Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme (FFA), qui se présentait à l'un des quatre postes de vice-président, a été recalé. Sebastian Coe débutera son mandat, qui s'étire sur quatre années, dès la fin des Mondiaux d'athlétisme de Pékin le 30 août prochain, à l'heure où son sport est aujourd'hui marqué par les nombreuses affaires de dopage.

Lire et commenter