Silence, les Lakers coulent !

SPORT

NBA – Du jamais vu dans la Ligue américaine ! Après plus d'une semaine de compétition, les Lakers n'ont toujours pas gagné la moindre rencontre. Affichant un bilan désastreux de cinq défaites, les basketteurs de la cité des Anges battent des records dont ils se passeraient bien.

Depuis que la franchise des Lakers s'est délocalisée à Los Angeles, on n'avait jamais assisté à un début de saison si catastrophique. Battus pour la cinquième fois consécutive dans la nuit de mardi, par des Suns bien plus collectifs qu'eux, les protégés de Byron Scott ont sombré à domicile, cela devient une fâcheuse habitude. Toujours à la recherche d'une première victoire en saison régulière en 2014-2015, ils devront attendre dimanche pour espérer renverser la vapeur contre Charlotte. Et encore, rien n'est garanti.

Malgré les performances extraordinaires d'un Kobe Bryant revenu à son meilleur niveau depuis sa fracture du genou de l'an passé (39 points contre Phoenix), les Lakers ne parviennent pas à harmoniser leur jeu. Les arrivées de Jérémy Lin et de Carlos Boozer étaient censées densifier la qualité du cinq majeur, pour l'instant tous sont à la merci du rendement de Bryant, seul joueur de niveau All-Star du groupe. Auteur d'un total énorme de 37 shoots dans la partie, ce dernier demeure la seule alternative offensive des Californiens. A la longue, la mécanique trop stéréotypée ne peut vraiment pas rivaliser avec les collectifs bien plus huilés de la Ligue.

La malédiction se poursuit

Les médias s'en amusent, mais depuis que les Lakers ont signé un contrat de retransmission astronomique avec Time Warner Cable en février 2011, ils ne cessent d'accumuler les tuiles. Chris Paul qui leur file entre les doigts, deux entraîneurs poussés à la démission, les blessures graves des joueurs majeurs (Howard, Bryant, Nash), sans oublier le record des 55 défaites en saison régulière atteint l'an dernier, la liste n'est pas exhaustive mais ces exemples reflètent parfaitement la sombre période traversée depuis l'accord signé avec la chaîne télévisée.

Loin d'être fataliste, le "Black Mamba" préférait ne pas s'attarder sur le fiasco actuel. A l'issue de la conférence de presse d'après-match face à Phoenix, l'arrière s'est dit confiant pour la suite : "Nous devons continuer à être compétitif et à ne pas trop penser à cette mauvaise série. Autant nous avons perdu 5 matchs d'affilée, autant nous pouvons en gagner 5 dès ce dimanche." Doté d'un salaire mirobolant, qui ne permet pas d'attirer un élément aussi compétitif que lui, le quintuple champion NBA devra compter que sur son immense talent pour sortir le groupe actuel de la torpeur ambiante. 

Lire et commenter