Ski : Alexis Pinturault affiche sa forme avant les JO de Sotchi

Ski : Alexis Pinturault affiche sa forme avant les JO de Sotchi

VICTOIRE - En s'imposant dimanche sur le slalom de Wengen, le skieur français a signé le cinquième succès en Coupe du monde de sa carrière. Dans trois semaines à Sotchi, Alexis Pinturault pourrait à nouveau faire des étincelles.

Il met sa saison sur de bon rail. Estampillé meilleur espoir du ski français il y a un an, après son premier succès en Coupe du monde à Val d'Isère en décembre 2012, Vincent Pinturault (22 ans) ne s'était pas encore illustré cette saison. C'est désormais chose faite.

Malgré des débuts brouillons en slalom, c'est bien sur cette discipline que skieur de Courchevel s'est imposé dimanche à Wengen. Septième à l'issue de la première manche, le skieur français a signé le meilleur temps de la seconde pour s'imposer avec 34/100e d'avance sur l'Allemand Felix Neureuther, vainqueur de l'épreuve l'an dernier, et 63/100e sur l'Autrichien Marcel Hirscher, le champion du monde.

Ne pas revivre le cauchemar de Schladming à Sotchi

"C'était difficile depuis le début de saison en slalom, j'ai essayé de reconstruire tout cela, a souligné Pinturault. Je voulais tenter ma chance, surtout après le super-combiné". Epreuve dans laquelle le Savoyard s'était classé deuxième vendredi, derrière l'Américain Ted Ligety.

A trois semaines de l'ouverture des Jeux olympiques de Sotchi (du 7 au 23 février), la bonne forme du Français ouvre de jolies perspectives. A condition toutefois de ne pas passer au travers comme l'an dernier lors des Mondiaux de Schladming.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

"Cela ne va pas le faire" : pessimisme sur l'efficacité des vaccins anti-Covid existants face à Omicron

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.