Sterling, Hazard, Gay... ce que vous avez raté ce samedi matin

Sterling, Hazard, Gay... ce que vous avez raté ce samedi matin

SPORT
DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous.
  • Sterling est mal éduqué, pas raciste. Donald Sterling, le propriétaire des Los Angeles, auteur de propos raciste ne le serait pas selon Vanessa Stiviano, sa maîtresse. Celle qui a fait fuiter les propos de Sterling s'en est expliquée sur ABC : «Je crois que son éducation l'a amené à croire en la ségrégation, qu'il y a d'un côté les noirs et de l'autre les blancs, mais au travers de ses actions, il a montré qu'il n'était pas raciste, c'est quelqu'un de généreux et de gentil». En attendant, les candidats au rachat de la franchise sont multiples, un crowdfunding a même été lancé sur Indiegogo.
  • Un échange Hazard/Cavani ? Mercredi, après la défaite de Chelsea face à l'Atlético Madrid en demi-finale de la Ligue des champions, Eden Hazard avait déclaré "Chelsea n'est pas fait pour jouer au foot" . Une pique que José Mourinho n'a pas vraiment appréciée et a répondu au Belge en lui reprochant son implication, notamment en défense . Un échange vif qui pourrait avoir de lourdes conséquences puisque la presse britannique parle, ce samedi matin d'un départ de l'ancien Lillois. Et la destination ne serait autre que Paris où le PSG s'est toujours montré intéressé. Fair play financier oblige, il faudrait sacrifier Edinson Cavani en échange.
     
  • Tyson Gay suspendu un an. Contrôlé positif en mai 2013, le sprinter Américain Tyson Gay a été suspendu un an par l'Agence américaine antidopage (Usada). Une suspension rétroactive, le meilleur adversaire d'Usain Bolt pourra donc reprendre le chemin de la compétition en juin prochain. Il devra en plus rendre sa médaille d'argent du 4x100 m des JO de Londres. Gay, qui s'était abstenu de compétition depuis le contrôle incriminé. L'Américain risquait deux ans de suspension, mais il a collaboré avec les autorités.
     
  • Un jaune pour une banane. Vendredi soir, le Gazélec d'Ajaccio a battu le Red Star à domicile en National. Auteur du second but corse, Famara Diedhiou a décidé de fêter son but en faisant un clin d'œil à Dani Alves et sa banane contre le racisme . Le joueur corse a donc dégusté le fruit devenu symbole de l'anti-racisme. L'arbitre n'a pas apprécié et lui a sorti un jaune. Au moins,c'était la même couleur.
     
  • Professionnels VS amateurs. La télévision japonaise ne cessera jamais de nous surprendre. Habitués aux jeux plus loufoques les uns que les autres, les téléspectateurs ont cette fois assisté à l'opposition entre trois escrimeurs professionnels contre 50 amateurs. Les amateurs ont subi la technique des pros en début d'assaut mais en s'organisant, ils vont au final l'emporter. 

Sur le même sujet

Lire et commenter