Surf : Jérémy Florès le visage lacéré par une violente chute sur un récif de corail

Surf : Jérémy Florès le visage lacéré par une violente chute sur un récif de corail

DirectLCI
CHUTE - De passage en Indonésie, après une compétition aux Fidji, le meilleur surfeur français du moment s'est fait une énorme frayeur. Au cours d'une session pour un sponsor, Jérémy Florès est tombé de sa planche avant de heurter violemment un récif de corail et de perdre connaissance.

Impressionnant. Alors qu'il se trouvait en Indonésie en compagnie d'autres surfeurs afin de participer à un shooting photo pour un sponsor, Jérémy Florès (27 ans) a été victime d'une très mauvaise chute. Le Français, sans doute fatigué par le voyage qu'il venait d'effectuer en provenance des îles Fidji où se déroulait une compétition, est tombé de sa planche à cause d'une petite vague de moins d'un mètre, avant d'aller violemment heurter un récif de corail avec sa tête. 

Deux trous dans la joue droite

Le meilleur surfeur tricolore, qui venait tout juste de réintégrer le Top 10 mondial, s'est retrouvé le visage lacéré, avec deux gros trous dans la joue droite, et a ensuite perdu connaissance pendant plus d'une heure. Dans ce coin perdu "au milieu de nulle part", de l'aveu de Florès, le natif de Capbreton a dû attendre un hélicoptère de secours pendant près de 24 heures, avant d'être ensuite transporté dans un hôpital de Bali. C'est d'ailleurs à ce moment-là que le Landais a pu poster sur les réseaux sociaux une photo où l'on voit le côté droit de son visage bandé mais de nouveau conscient. 

"J'aurais bien posté une photo de mon visage mais cela aurait pu en choquer certains ! #Scarface !", a alors commenté l'intéressé, qui a pu passer une IRM montrant qu'il ne souffrait d'aucune fracture. Plus de peur que de mal, donc, mais tout de même une convalescence qui devrait durer. Car les blessures sur du corail mettent énormément de temps à cicatriser. La participation de Jérémy Florès au QS 10 000 de Ballito (Afrique du Sud, du 29 juin au 5 juillet) est donc déjà fortement remise en cause, tout comme celle à la 6e étape de la Coupe du monde à Jeffreys Bay (Afrique du Sud, 8-19 juillet).  

A LIRE AUSSI
>> Vidéo : découvrez le remake de "Point Break"
>> 
Découvrez toute l'actu sport ici

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter