TDF 2015 - On boucle la 9e étape : BMC en impose, Froome reste en jaune et Quintana se positionne à Plumelec

TDF 2015 - On boucle la 9e étape : BMC en impose, Froome reste en jaune et Quintana se positionne à Plumelec

CYCLISME - En guise de dernier effort avant la première journée de repos de lundi à Pau puis les Pyrénées, le peloton s'affrontait dimanche lors d'un contre-la-montre par équipes entre Vannes et Plumelec. Pas de changement en tête du général, mais derrière, on fourbit ses armes en vue des premières étapes de montagne.

L'équipe vainqueur d'étape
On savait qu'ils étaient bons mais à ce point là... Championne du monde du contre-la-montre par équipes, BMC a fait honneur à ce statut en s'imposant à Plumelec d'une petite seconde devant la Sky. Un succès qui permet à Tejay van Garderen de remonter au général (2e) et de, pourquoi pas, espérer de créer la surprise d'ici la fin du Tour. Pour rappel, il y a quelques semaines, l'Américain avait bien failli voler la vedette à Christopher Froome lors du dernier Critérium du Dauphiné. 

Le classement de l'étape

 Les conséquences au général

 L'équipe française du jour
On se contente de peu. Après ce contre-la-montre par équipes qui a vu les deux seuls Français du Top 10 en sortir, Tony Gallopin (Lotto-Soudal) est désormais 11e tandis que Warren Barguil (Team Giant-Alpecin) n'est plus que 14e et n'est plus porteur du Maillot blanc, la "performance" de l'équipe AG2R La Mondiale (10e à 1'24'' de BMC) a au moins la vertu de sauver l'honneur tricolore. Surtout au lendemain de la victoire d'étape au Mûr de Bretagne d'Alexis Vuillermoz samedi. Derrière, c'est moins gai, puisque la FDJ ne se classe que 14e, la Team Europcar 17e, Bretagne-Séché Environnement 18e et Cofidis 21e sur 22. 

 Le héros du jour
Nairo Quintana vient de se mettre en position idéale avant d'attaquer les Pyrénées mardi. Grâce au très bon chrono de la Movistar (3e de l'étape), le petit grimpeur colombien s'est idéalement placé pour tenter de chiper le Maillot jaune à Christopher Froome dans la montagne. Neuvième au général (à 1'59'' du leader), Quintana vient en effet de se rapprocher dangereusement d'Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) et surtout de mettre presque 31 secondes dans la vue de Vicenzo Nibali (Astana), le lauréat 2014 étant le grand perdant du jour (13e au général). La bagarre entre les "Quatre fantastiques" est certes loin d'être terminée mais une chose est sûre, il faudra compter sur Nairo Quintana  !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : un premier cas confirmé en Île-de-France

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.