Benoît Paire : son nouveau coup de sang sur les courts lui vaut près de 15.000 euros d'amende

Benoît Paire : son nouveau coup de sang sur les courts lui vaut près de 15.000 euros d'amende

AÏE - Le tennisman français, mécontent de sa performance lors du premier tour du tournoi de Washington, a détruit trois raquettes dans un geste d'énervement. De quoi énerver l'ATP qui a lourdement sanctionné le joueur.

Il s'était pourtant apaisé depuis le début de l'année. Avant de retomber dans ses travers mercredi 1er août. Benoît Paire s'est à nouveau emporté lors du premier tour du tournoi ATP de Washington, qu'il a perdu face au Chypriote Marcos Baghdatis (6-3, 3-6, 6-2). Une troisième défaite au premier tour en trois semaines pour le tennisman français qui en avait visiblement gros sur la patate. Car l'autre bilan du match est tout aussi peu reluisant : cinq coups de raquettes au sol à l'issue de ce match, un coup dans le banc et 3 raquettes cassées au total. Rien d'étonnant à ce qu'il soit sorti sous les sifflets et les "oh my god" du public, capturés par les spectateurs présents et partagés sur les réseaux sociaux.

Lire aussi

Ce nouveau coup de sang n'a pas non plus été apprécié par l'ATP. L'instance mondiale du tennis lui a infligé une amende de 16.500 dollars, soit 14.130 euros, pour son comportement inapproprié, rapporte l'AFP. Une somme qui représente plus du double de sa prime de match pour ce premier tour. De quoi inciter Benoît Paire, 55e joueur mondial, à frapper la balle plutôt que le sol la prochaine fois.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.