US Open : Medvedev balaie Djokovic et ses rêves de records

US Open : Medvedev balaie Djokovic et ses rêves de records

DÉFAITE - Le numéro 1 mondial du tennis a manqué la finale de l'US Open de tennis face à son challenger le numéro 2 mondial, le russe Daniil Medvedev, qui remporte à 25 ans son premier titre du Grand Chelem.

Coup de tonnerre à New York. L'impensable s'est produit. Le numéro un mondial de tennis, le serbe Novak Djokovic, a perdu en trois petits sets la finale de l'US Open. Il perd une occasion rarissime dans toute l'histoire du tennis de gagner sur une même année les quatre tournois du Grand Chelem (Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon et US Open), chose qu'il aurait pu réaliser s'il avait remporté ce match. Le dernier joueur à avoir remporté les quatre tournois la même année était l'Australien Rod Laver, en 1969, il y a 52 ans.

Auteur d'un match parfait, Daniil Medvedev s'est adjugé l'US Open sur le score de 6-4, 6-4, 6-4. Le Russe N.2 mondial, après deux finales perdues en Grand Chelem, décroche enfin son premier tournoi majeur. "Si j’y arrive, je serai probablement quelque part dans les livres d'histoire comme ayant été celui qui ne l'a pas laissé faire", avait assuré Medvedev avant le match. Et contre toute attente, il l'a fait, et avec la manière.

Lire aussi

Les spectateurs sous le choc

La stupéfaction était immense sur le court Arthur Ashe où le public, décidé à être témoin de l'histoire, était quasiment à 100% derrière le serbe Novak Djokovic. Les quelque 23.000 spectateurs parmi lesquels Leonardo DiCaprio, Spike Lee ou Joakim Noah se sont réveillés quand le Serbe a enfin breaké pour la première fois le Russe, devenu soudain fébrile après avoir fait une double-faute sur sa première balle de match.

Medvedev rentre dans l'histoire du tennis

Malgré une nouvelle double-faute du Russe sur sa deuxième balle de match, ce dernier a tenu bon sur la troisième, offerte par une balle dans le filet de Djokovic. Medvedev s'est alors laissé tombé comme une carpe sur le court, recevant en retour l'ovation du public new-yorkais.

De même, Djokovic ne remportera pas son 21e titre du Grand Chelem en carrière qui lui aurait permis de dépasser d'une unité Roger Federer et Rafael Nadal, tous les deux à 20 titres du Grand Chelem. Une désillusion terrible pour le tennisman serbe en pleurs sous sa serviette. Ému, le public du court Arthur Ashe a rendu en retour un vibrant hommage à l'immense champion serbe ayant buté sur la dernière marche de sa quête du plus grand des exploits du tennis.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Taux d'incidence du Covid-19 : où en est l'épidémie en France ?

Ségolène Royal échoue à se faire élire au Sénat

Les filles de Barbès

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.