"The Bridge" : quatre maxi-trimarans contre le Queen Mary 2, suivez sur LCI le départ en direct de cette course folle entre Saint-Nazaire et New York

DirectLCI
LUTTE INÉGALE - Ce dimanche à 19h (en direct sur LCI) sera donné le coup d'envoi de "The Bridge", une course originale entre le Queen Mary 2 et quatre trimarans géants. Les meilleurs skippers vont affronter le paquebot dans cette traversée inédite de l'Atlantique qui commémore le débarquement américain de 1917.

Une régate unique dans le temps. Dimanche à 19h, le paquebot Queen Mary 2 et quatre maxi-trimarans exceptionnels s'élanceront depuis Saint-Nazaire pour "The Bridge" une course inédite à travers l'Atlantique, point de départ d'une nouvelle ère de la course au large. Cette lutte inégale entre un navire affichant 28 nœuds de vitesse moyenne et quatre voiliers de course vise, au-delà de la symbolique, à dévoiler aux yeux du monde de quoi préfigure l'avenir de la course à la voile.

En vidéo

Retour au port pour le Queen Mary 2

Cette régate de tous les superlatifs, sur les plus grands multicoques (Classe Ultime, jusqu'à 32 m) avec en toile de fond l'un des plus gros paquebots du monde, le Queen Mary 2, met notamment aux prises Thomas Coville (Sodebo), détenteur du record du tour du monde en solitaire (49 jours), et Francis Joyon (Idec), détenteur du record du tour du monde en équipages (40 jours). Sans oublier François Gabart (Macif), Yves le Blévec (Actual) et... donc le paquebot Queen Mary 2 (QM2).


A l'origine de cet événement unique, il y a eu l'envie forte de faire revenir le paquebot de croisière de 345 m de long pour 150.000 tonnes, dans son port de construction à Saint-Nazaire. Damien Grimont, maître d'oeuvre, a réussi son pari devenu un projet multi-facettes qui va d'une course de multicoques aux commémorations du centenaire du débarquement des troupes américaines en juin 1917 sur la côte ouest française. Et puis il y a la douleur qui accompagne le retour du paquebot, dont le lancement en 2003 avait été endeuillé par l'effondrement d'une passerelle qui avait causé la mort de 16 personnes.

Entre émotion et émerveillement, quelque 200.000 personnes sont attendues dimanche dans la ville portuaire de Saint-Nazaire avec en point d'orgue cette course transatlantique en équipage entre les bateaux extraordinaires que sont les "Ultime". Equipés de foils, ces maxi-catamarans (maximum 32 m) filent à toute vitesse quasiment au-dessus de l'eau.


Outre cela, cette régate va offrir le premier temps de référence Saint-Nazaire-New York contre les vents dominants. Le paquebot - affrété moyennant 8 millions d'euros et dont les cabines ont été revendues uniquement au monde de l'entreprise - est attendu à New York le 1er juillet. Les Ultime devraient suivre 24 à 48 heures plus tard.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter