Tiger Woods annonce (enfin) son retour à la compétition

Tiger Woods annonce (enfin) son retour à la compétition
SPORT

GOLF – L'ancien n°1 mondial Tiger Woods, absent du circuit professionnel depuis plus d'un an, annonce ce mercredi 7 septembre sur son site internet qu’il devrait effectuer son retour le mois prochain.

La dernière fois que l’on avait eu des nouvelles de Tiger Woods, elles étaient mauvaises : c’était en octobre 2015, quand on a appris qu’il s’était fait opérer du dos, pour mettre fin aux douleurs qui empoissonnaient sa carrière depuis de longs mois. Ce mardi, elles sont bonnes : sur son site officiel, la superstar du golf annonce son prochain retour en compétition officielle. Ce serait lors du Safeway Open, du 13 au 16 octobre. Pourquoi « serait » et pas « sera » ? Parce que l’intéressé lui-même n’en est pas complètement sûr.  

Tiger Woods : "J'ai l'espoir d'être prêt au niveau de mon jeu"

« Je suis arrivé à un point dans ma convalescence où je peux mettre des compétitions à mon programme, mais j'ai encore du travail devant moi, nuance-t-il en effet ce mercredi. La décision de disputer ces épreuves dépendra de mes progrès et de ma convalescence, mais j'ai l'espoir d'être prêt au niveau de mon jeu. » Un espoir tel qu’il lui permet d’inclure également dans son agenda une participation au Turkish Airlines Open, début novembre, puis au Hero World Challenge un mois plus tard. Visiblement, le Tigre a mal vécu le fait d’avoir manqué les quatre tournois du Grand Chelem d'une même saison pour la première fois de sa carrière.

Lire aussi

    Rappelons que le mythe vivant a déjà remporté quelque 14 tournois majeurs, et fut numéro 1 mondial de sa discipline pendant 623 semaines en tout depuis son arrivée sur le circuit professionnel, en octobre 1996. Il avait alors 20 ans. Il en a aujourd’hui le double et, après avoir quitté le top 100 en mars 2015, il est aujourd’hui 711e joueur mondial. Une place qu’il n’avait plus occupée depuis l’adolescence, à une époque où il était encore amateur. On aurait tort de l’enterrer pour autant : en 2013, il avait survolé le PGA Tour en remportant cinq tournois, remontant ainsi de la 60e à la 1ère place.

    Sur le même sujet

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent