Toni Nadal : "Maintenant Rafael va tenter de gagner la Decima"

SPORT

TENNIS - Juste après la victoire de Rafael Nadal sur Novak Djokovic dimanche, son oncle et entraîneur Toni, a répondu aux questions des journalistes. Et, malgré la joie de cette neuvième victoire à Roland-Garros, le clan Nadal est déjà tourné vers la suite.

Que vous a dit Rafael juste après la victoire ?
Il m'a dit qu'il était vraiment très fatigué et qu'il aurait rapidement besoin de voir un médecin car il commençait à sentir des crampes au niveau des mollets.

Heureusement alors que cette finale ne s'est pas jouée en cinq sets...
Oui, car Rafa n'était pas très bien à la fin, ça aurait pu être compliqué pour lui si le match avait duré. Mais c'est bien, ça s'est réglé en quatre sets et on est ravis.

"Je crois qu'un jour Djokovic gagnera Roland-Garros"

N'auriez-vous pas cru que Djokovic aurait plus résisté ?
Moi je l'ai trouvé assez difficile comme ça à jouer. La rencontre a duré quand même 3 h 30, c'était très intense et avec la chaleur ce n'était pas évident. Ce n'est sans doute pas le meilleur match qu'ils ont joué, la demi-finale de l'année dernière était bien plus belle, même la finale en 2012. Mais Djokovic voulait vraiment gagner pour s'imposer à Paris pour la première fois et redevenir n° 1. Il a laissé passer l'occasion mais je crois qu'il gagnera un jour ici.

Chaque année, on a l'impression que Rafael est moins bien quand il arrive, qu'il ne pourra pas gagner et pourtant, c'est la neuvième fois qu'il s'impose. Comment l'expliquez-vous ?
L'année dernière il était vraiment mal à cause de sa blessure, cette année encore, quand on arrive à Paris, Rafael vient de perdre à Monte-Carlo, Barcelone et Rome. Mais à la fin, il est quand même au rendez-vous, parce que pour lui, le plus important, c'est Roland-Garros.

"Je ne connais aucun joueur capable de dire qu'il est sûr de gagner ce tournoi"

Maintenant, il est vraiment chez lui à Paris...
Jusqu'à lundi, car après on pense déjà au prochain tournoi. Et l'année prochaine, encore une, fois tout le monde va vouloir le battre. Moi je ne connais aucun joueur capable de dire quand il arrive ici qu'il est sûr de pouvoir gagner ce tournoi. Il y a des favoris, mais c'est tout.

L'objectif, c'est désormais de viser les dix victoires, la fameuse Decima ?
En football, le Real Madrid l'a fait en Ligue des champions, donc on va tenter nous aussi de gagner la Decima, mais ça sera très dur. Aujourd'hui d'ailleurs, moi qui suis de Barcelone, c'est Madrid qui nous a fait gagner quand un spectateur a crié "Madrid" au moment où Djokovic servait sur la balle de match. Bon, ce n'était pas très classe vis-à-vis de lui...


 


 

Lire et commenter