Tour de France 2015 : la Sky lève le voile sur les performances de Froome

Tour de France 2015 : la Sky lève le voile sur les performances de Froome

DirectLCI
SOUPÇONS – Depuis sa démonstration de force à La Pierre Saint-Martin la semaine dernière, les suspicions de dopage escortent Christopher Froome. Ce mardi, la Sky a dévoilé des données du coureur britannique pour démontrer que le Maillot Jaune est droit dans ses bottes.

En cette journée de repos, l'agitation reste prégnante dans ce Tour de France. Depuis le début de cette 102e Grande Boucle, l'équipe britannique et sa tête de gondole, Christopher Froome (30 ans), actuellement Maillot Jaune, trustent le devant de la scène. Le vainqueur du Tour 2013 a posé une main vraisemblablement définitive sur la précieuse tunique  grâce à son numéro en solitaire  de la 10e étape dans la montée de La Pierre Saint-Martin (col hors catégorie) en éparpillant ses concurrents (Nibali, Contador, Contador) au compte-gouttes pour s'octroyer la victoire.

Avant de se frotter aux Alpes et ses nombreuses ascensions durant les quatre prochains jours, la Team Sky a tenu une conférence de presse, ce mardi, pour apporter un éclaircissement aux prouesses de Froome, épicentre des suppositions de dopage. Tim Kerrison, responsable de la performance, a égrainé plusieurs données du "Kenyan blanc" dans la montée de la discorde. "Avec le pédalier ovale, la puissance est surestimée de 6%. Cela doit être pris en compte dans l’interprétation de la puissance, avance-t-il dans des propos rapportés par L'Equipe . C’est une montée de 41’30’’ environ, avec 414 watts pour Chris Froome. Avec un poids d’environ 67,5 kg. Cela donne une puissance moyenne de 5,78 watts/kg". Alors que le chiffre de 7,04w/kg circulait...

"Il n’y rien d’inattendu par rapport à ce qu’il a fait depuis quatre ans"

La fréquence cardiaque de Froome (158 battements/minute avec un pic à 174) est aussi un sujet à discussions mais Kerrison a balayé d'un revers de main les doutes : "C’est son record égalé dans un Grand Tour. C’est un maximum très élevé pour lui. Il a réussi à arriver très frais au pied de cette montée. C’était un de nos objectifs: arriver frais pour avoir un haut niveau de performance. Dans son passé, sa fréquence cardiaque maximale baissait en deuxième semaine sur un Grand Tour: 168 au Tour de France 2013, 171 à la Vuelta l’an passé". Une fréquence à laquelle il faut ajouter "une moyenne en rythme de pédalage de 97 tours par minute".

Enfin, pour justifier la soudaineté et puissance de l'attaque immaculée du Britannique de 24 secondes, équivalente à "556 watts en moyenne, 929 watts maximum", Tim Kerrisen a démontré par les chiffres que le coup de collier de Froome avait suivi un cours normal : "Sa vitesse moyenne était de 25,3 km/h. Sa vitesse maximale était de 27,7 km/h. Sur 10 secondes, sa puissance maximale est de 652 watts. C’est 60% de son maximum potentiel sur 10 secondes. Pour donner un contexte à cette attaque, les quatre minutes avant, la puissance était de 449 watts. Les quatre minutes après l’attaque, seulement 435 watts. Sa puissance était plus faible mais il a continué à creuser l’écart".  De quoi calmer la défiance à l'encontre du leader au classement général ?

En synthèse, martèle la Sky, "il n’y rien d’inattendu par rapport à ce qu’il a fait depuis quatre ans". Mais en cas de nouvelle prestation exceptionnelle dans les Alpes de la part de Christopher Froome, à coup sûr, les soupçons vont repartir de plus belle pour continuer à ternir ce Tour de France 2015.

A LIRE AUSSI >> Que font les coureurs pendant la journée de repos à Gap ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter