Tour de France 2016 - On boucle la 10e étape : Matthews roi de la ruse, Sagan a tout fait...sauf gagner

Tour de France 2016 - On boucle la 10e étape : Matthews roi de la ruse, Sagan a tout fait...sauf gagner

Tour de France - A vouloir s'occuper de tout, Peter Sagan (Tinkoff) a été battu sur la ligne à Revel par Michael Matthews (Orica-GreenEdge). Une défaite amère, atténuée par la récupération du maillot vert au détriment de Cavendish.

Le vainqueur du jour

C'était à prévoir. Matthews s'est fait oublier durant toute la durée de cette échappée et finalement, c'est lui qui a gagné. Il faut dire que le travail d'équipe abattu par la Team Orica-GreenEdge a été remarquable. Les relais monstrueux de Durbridge d'abord. Une manière de dire que l'on participe volontiers au bon fonctionnement de cette échappée. Puis les 4 attaques consécutives de Daryl Impey avant, pendant et après la côte de Saint-Férreol, repris à chaque fois par le même homme : Peter Sagan. Jusque-là tapi dans l'ombre, "Bling" Matthews a bondi tel un chat à 300m de l'arrivée pour venir frustrer un Sagan qui jusque là, s'était occupé de tout. L'Australien pourra dire un grand merci à ses coéquipiers ce soir. 

EN SAVOIR + >>  Sagan en a trop fait, et Matthews (Orica) s'est imposé à Revel

Les Français du jour

Samuel Dumoulin a pris la bonne échappée de 15 coureurs dès l'ascension du Port d'Envalira. Bien lui en a pris car dans la grisaille ariègeoise, le natif de Vénissieux à profité de l'aura de ses illustres compagnons de virée pour s'offrir une place au soleil toute la journée. Mais face à de tels calibres, franchir la ligne d'arrivée en vainqueur à Revel relevait de l'utopie. Au moins, lui a-t-il essayé, contrairement à Tony Gallopin (Lotto-Soudal) et Sylvain Chavanel (Direct Energie), qui se sont fait piéger à 20 kilomètres de l'arrivée lorsque Sagan a appuyé sur le champignon…

► Les héros du jour

Bon, il a fait preuve d'un brin d'arrogance dans le final en toisant ses - illustres - compagnons d'échappée et l'a payé à l'arrivée. Mais franchement, Peter Sagan est un phénomène. Un vrai, qui apporte un vent de fraîcheur dans ce peloton qui commençait à être aseptisé depuis l'avènement de Froome. Dans une liste non exhaustive, on rappellera que c'est l'énième attaque du Slovaque dans le Port d'Envalira (!), qui a permis à l'échappée à 15 de prendre forme. Que le coureur de la Tinkoff a fait péricliter ce même groupe à 20 km de l'arrivée au prix d'un relais de mammouth. Qui était encore là pour passer en tête au sommet de la côte de Saint-Férreol ? "P.S" bien sûr... Auparavant, il n'a laissé le soin à personne de récolter les 20 points du sprint intermédiaire, faisant de lui le nouveau maillot vert. Un spartiate ! 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.