Tour de France 2016 – On boucle la 16e étape : Sagan à la photo-finish, Martin et Alaphilippe ont du coffre

Tour de France 2016 – On boucle la 16e étape : Sagan à la photo-finish, Martin et Alaphilippe ont du coffre

CYCLISME – La 16e étape du Tour est revenue à Peter Sagan (Tinkoff), vainqueur au sprint, d’un boyau à la photo-finish. Les 209 km entre Moirans-en-Montagne et Berne ont été rythmés par les coups de pédale des deux coureurs d’Etixx-Quick Step : Tony Martin et Julian Alaphilippe, longtemps échappés. Christopher Froome (Sky) reste en jaune.

Le vainqueur du jour
Et de trois dans son escarcelle ! En devançant Alexander Kristoff (Katusha) à la photo-finish – la 3e arrivée de ce type dans cette Grande Boucle 2016 - à Berne, Peter Sagan a encore fait parler la poudre pour s’adjuger une troisième victoire après les 2e et 11e étapes. Le champion du monde conforte son maillot vert de meilleur sprinteur, sur lequel il a 9 doigts et demi grâce à un matelas d’avance sur la concurrence avant l'arrivée sur les Champs-Elysées, ce dimanche. Le Slovaque totalise désormais 401 points au classement par points, soit 114 unités de plus que son premier poursuivant, Mark Cavendish. Les supporters slovaques, qui se sont déplacés en masse, ont allégrement fêté son succès. 

Le Français du jour
A l’entame de la dernière semaine du Tour, on ne désespère pas de voir un Français remporter une étape. Ce lundi, on a espéré que Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) puisse apporter au contingent tricolore son premier succès dans cette édition 2016. Dans la roue de son coéquipier, Tony Martin, spécialiste du contre-la-montre, qui a imprimé une grosse cadence pour résister au peloton, il a appuyé ses relais. En vain, finalement repris à 26 kilomètres de l’arrivée. Deuxième de la deuxième étape entre Saint-Lô et Cherbourg-en-Cotentin, le puncher peut se consoler avec le prix du combatif du jour, partagé avec Martin.

 Les héros du jour 
Alors que le Tour faisait escale dans un troisième pays, la Suisse, pour cette édition 2016 après l’Espagne et l’Andorre, quelques coureurs ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Julian Alaphilippe et Tony Marin ont été cités précédemment, le Français Warren Barguil (Giant-Alpecin) a assuré un très bon relais pour tenter de mettre sur orbite son sprinteur, John Degenkolb, dans le dernier kilomètre. Rui Costa (Lampre) a tenté de se faire la malle mais, seul, le Portugais n’a pas pu résister au retour du peloton, bien décidé à régler cette étape au sprint. Dans des proportions différentes, ces animateurs du 16e chapitre de cette Grande Boucle ont puisé dans leurs réserves, sous un soleil de plomb (30 degrés). La deuxième et dernière journée de repos arrive, ce mardi, à point nommé avant de mettre le cap sur les Alpes. 
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.