Tour de France 2016 - On boucle la 1ère étape : Mark Cavendish tire le premier et endosse le maillot jaune à Utah Beach

Tour de France 2016 - On boucle la 1ère étape : Mark Cavendish tire le premier et endosse le maillot jaune à Utah Beach

Cyclisme - Malgré une échappée précoce et héroïque, la 1ère étape s’est jouée comme annoncé au sprint. Et à ce petit jeu, c’est Cavendish qui s’est montré le plus fort, endossant par la même occasion le premier maillot jaune de ce Tour de France.

Le vainqueur de l’étape

Parmi les potentiels vainqueurs de la 1re étape, peu auraient misé un penny sur le Britannique. C’était manquer de respect au palmarès d’un coureur qui amassé 26 succès sur la Grande Boucle ces dernières années, bien qu’il fût moins dominateur sur les sprints du Tour depuis sa chute à Leeds en 2014. A l’orgueil et à la pédale, Cavendish est venu rappeler à Kittel, Greipel Sangan et les autres que le sprinter du 21e siècle, c’est avant tout lui ! Cette victoire à Utah Beach, couplée à l’obtention du maillot jaune ne le rendra que plus redoutable pour les (rares) occasions qui vont se présenter les prochains jours aux sprinters. « Le Tour de France est la course la plus importante du monde, j’ai consacrée toute ma vie à la préparer » a-t-il déclaré au micro de France Télévisions à l’arrivée. Notez-le bien, « Cav’ is back » !


cavendis

Les Français du jour

Ou plutôt LE Français du jour. Originaire de Cherbourg, Anthony Delaplace a fait le spectacle pour cette première étape. Dans la roue de l’Américain Alex Howes (Cannondale), le Manchois quitte le peloton pour former une échappée avec trois autres coureurs 40 km après le départ de ce 103 Tour de France.  Repris à quelques kilomètres de l’arrivée, Delaplace a assuré la majorité des relais une fois que l’échappée a périclité. En vain, mais le coureur de l’équipe Fortuneo pourra toujours se consoler avec un dossard rouge du coureur le plus combatif du jour amplement mérité. Mention également Christophe Laporte et Bryan Cocquard qui ont pris les 6e et 7e place de l'étape au terme du sprint final.

 

Le héros du jour

Que nous a donc fait Alberto Contador ? En chutant lourdement à 77 km de l’arrivée, suite à un virage mal négocié qui l’a vu percuter un îlot central. « El Pistolero » a bien failli se tirer une balle dans le pied pour le général dès la 1re étape.

Heureusement, ses coéquipiers de la Tinkoff et la voiture médicale sont passés par-là pour venir remettre l’un des favoris du Tour à l’endroit. Maintenant, Contador a trois étapes devant lui pour se requinquer suite à sa blessure et surtout, éviter les soucis d’ici la 5e étape entre Limoges et Le Lioran où les choses sérieuses devraient commencer.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.