Tour de France - On boucle la 3e étape : Sagan intouchable au sprint à Longwy, la belle échappée de Calmejane

Tour de France - On boucle la 3e étape : Sagan intouchable au sprint à Longwy, la belle échappée de Calmejane

COMPTE-RENDU - Promise aux puncheurs, la 3e étape du Tour de France entre Verviers et Longwy a tourné à l'avantage de Peter Sagan (Bora-hansgrohe), qui a déchaussé aux 200 mètres mais s'est imposé d'un boyau devant Matthews et Martin. Lilian Calmejane (Direct Énergie), combatif du jour, a animé la fin d'étape.

Peter Sagan, évidemment. Absent du sprint final à Liège la veille, et sanctionné d'une dixième place, le Slovaque a remporté de main de maître la 3e étape ce lundi à Longwy, au sommet de la Côte des Religieuses. Le sprinteur de la formation Bora-hansgrohe, a d'abord rattrapé Richie Porte (BMC) à 500 mètres de la ligne, puis a fait parler sa vitesse en dominant Michael Matthews et Dan Martin au sprint. Le tout en déchaussant à 200 mètres du finish. 

Deuxième à Liège dimanche, Arnaud Démare (FDJ) termine à la 6e place. Au classement général, Geraint Thomas, 8e, conserve la tunique jaune. Chris Froome (Sky) remonte à la deuxième place avec 12 secondes de retard.

Lire aussi

Le vainqueur de l'étape

L'arrivée à Longwy lui sied à merveille. Favori du jour, et déjà vainqueur d'une étape similaire à l'an passé à Cherbourg, Peter Sagan (Bora-hansgrohe) s'est imposé avec une maîtrise impressionnante au sommet de la côte de 3e catégorie menant à la citadelle de Longwy. Le Slovaque, qui a vécu un début de saison difficile en n'atteignant pas ses objectifs sur le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, a fait le travail tout en déchaussant dans la dernière ligne droite. "Dans le final, j'ai déchaussé. Je me suis dit 'mais qu'est-ce-qu'il m'arrive ?', a-t-il expliqué au micro de France Télévisions. Je n'ai pas eu de chance, mais J'ai relancé et j'ai pu gagner."

Le Français du jour

Vainqueur de l'Étoile de Bessèges, de la Semaine Coppi et Bartali, du Circuit de la Sarthe (avec des succès d'étapes à chaque fois) et meilleur grimpeur du dernier Paris-Nice, Lilian Calmejane découvre le Tour de France cette année. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'Albigeois de 24 ans n'est pas venu en touriste. 

Alors que l'échappée et le peloton a joué au jeu du chat et de la souris toute la journée, le coureur de Direct Énergie a fait un pari osé. Le coéquipier de Voeckler a tenté sa chance à 60 kilomètres de l'arrivée pour faire exploser l'échappée. Son panache, récompensé par le prix du combatif, n'a toutefois pas payé comme il l'espérait, le peloton l'avalant à dix kilomètres du final. On devrait toutefois le revoir durant ce Tour.

Le fait du jour

Déjà en tunique bleu-blanc-rouge après avoir gagné le contre-la-montre des championnats de France, Pierre Latour enfile un nouveau maillot ce lundi soir à Longwy. Le coureur d'AG2R, coéquipier de Romain Bardet qui a vécu une nouvelle journée galère, a pris la tête du classement général chez les jeunes (25 ans et moins) à l'issue de la 3e étape. Il a fini dans le groupe des favoris à Longwy (21e à 2") et devance Stefan Kung (57e à 35").

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.