Tour de France : 5 choses à savoir sur le Mont Saint-Michel

SPORT
DirectLCI

PRESENTATION - La 103e édition du Tour de France s'élance du Mont Saint-Michel, ce samedi 2 juillet à 12 h 50. Difficile de trouver écrin plus magnifique pour héberger le départ de LA plus grande course du monde. D'ailleurs, les fantasmes entourant "La merveille d'Occident" sont aussi nombreux que les touristes qui traversent sa baie pour l'admirer. Donc, que faut-il savoir réellement du Mont Saint-Michel avant que Contador and co se lancent à la chasse à Froome. Voici quelques-uns de ses secrets pour frimer en société. 

1. UN MONUMENT HAUT PERCHÉ
Les organisateurs du Tour auraient presque pu faire du Mont Saint-Michel (Manche) un col de 4e catégorie. Car "La Merveille d'Occident" culmine à 157 mètres au-dessus du niveau de la mer. Heureusement car on a vite fait de s'embourber dans les sables mouvants qui l'entourent. Et ça, c'est tout sauf une légende ! Impossible donc de louper cet îlot de roche granitique situé en Basse-Normandie.

2. ...PARTICULIÈREMENT VISITÉ
Planté dans une vaste baie de quarante mille hectares, le Mont Saint-Michel attire des curieux venus des quatre coins du globe. Pas étonnant puisque autour de ce dernier, on peut assister au spectacle des plus importantes marées d'Europe. Pendant quelques heures, l'édifice redevient alors une île, les pieds dans l'eau et coupée du continent par un bras de mer d'un kilomètre. Avec près de 3 millions de visiteurs annuels, "le Mont" est le 3e monument le plus visité de France.
A  LIRE AUSSI >>  Tour de France : le parcours 2016 ? Taillé pour contrer Froome

3. LA SEULE COMMUNE DE FRANCE OÙ LES VÉLOS SONT BANNIS
Une information pour le moins paradoxale, alors que le grand départ du Tour 2016 va être donné au pied du Mont.

Or un arrêté municipal stipule bien que le pont-passerelle permettant l’accès au Mont est interdit, par arrêté municipal, à la circulation des vélos, du 1er avril au 30 septembre - soit durant la haute saison touristique - de 10h à 18h. Tout contrevenant s'expose à une amende de 25 euros. La ville la moins "vélo-friendly" de France accueille donc le départ de la Grande Boucle...

4. LA PATROUILLE DE FRANCE LUI REND HOMMAGE
Les jets de la Patrouille de France survoleront à 12 h 48, soit 2 minutes avant le départ réel, elle survolera le Mont Saint-Michel au-dessus du peloton des 198 coureurs. Un show complet d'acrobaties aériennes est ensuite programmé à Utah Beach en fin de journée, à l’issue de la cérémonie commémorative.

5. Le Tour et le Mont, enfin mariage de raison 
Les coureurs de la Grande Boucle ont déjà aperçu le Mont Saint-Michel... par deux fois seulement dans l'histoire du Tour. Ce qui peut paraître étonnant, quand on connaît l'importance de ces deux monuments dans le patrimoine historique français. La première, c'était lors du Tour 1990, le grand Johan Museew s'imposait en Basse-Normandie. Puis, plus de vingt-trois ans plus tard, c'est l'as du chrono Tony Martin qui domptait un contre-la-montre de 33 km disputé jusqu'au pied du Mont. En espérant y revenir plus souvent désormais… 

À LIRE AUSSI
>>  L'armée française pour débusquer les moteurs cachés dans les vélos
>> Notre page spéciale Tour de France 2016 

Sur le même sujet

Lire et commenter