Tour de France : deuxième sacre pour Tadej Pogacar, Wout van Aert enlève le sprint final sur les Champs-Elysées

Le sprint final lors de l'arrivée massive aux Champs-Élysées.

CYCLISME - Vainqueur en puissance devant Jasper Philipsen et Mark Cavendish, Wout Van Aert a remporté sa troisième victoire d'étape lors de ce Tour de France 2021. Tadej Pogacar est, lui, sacré pour la deuxième année consécutive.

Une victoire de prestige pour finir. Au terme d'un sprint massif rondement mené, Wout Van Aert s'est imposé sur les Champs-Élysées lors de la dernière étape de cette 108ᵉ édition du Tour de France. Le polyvalent coureur de la Jumbo-Visma a devancé d'une courte tête Jasper Philipsen et Mark Cavendish pour remporter sa troisième victoire d'étape cette année. S'il a manqué, pour quelques centimètres, de remporter sa 35ᵉ victoire sur le Tour, l'Anglais se consolera avec le maillot vert de meilleur sprinteur. Son deuxième. 

Sans surprise, le Slovène Tadej Pogacar a conservé le maillot jaune et s'offre un second sacre consécutif après son retentissant exploit de l'an passé. Il remporte également le classement du meilleur jeune (maillot blanc) et de la montagne (maillot à pois). Au classement final,  il devance le Danois Jonas Vingegaard et l'Équatorien Richard Carapaz, présents pour la première fois sur le podium. Le Français Franck Bonnamour glane, lui, le prix du meilleur combatif. 

Un exploit majuscule pour le champion de Belgique

Patron des sprints d'un Tour de France où les cadors de l'exercice ont brillé par leur absence, Mark Cavendish semblait intouchable pour cette ultime arrivée, sur les Champs-Élysées. Las, le Belge Wout Van Aert ne l'entendait pas de cette oreille. Parfaitement lancé par Teunissen, l'ancien coureur de cyclo-cross a résisté en puissance au retour d'un Philipsen (Alpecin-Fenix) malheureux, mais auteur de son 6e podium d’étape. Avec ce succès, Van Aert signe un exploit majeur en devenant le premier cycliste à gagner en montagne, en chrono et au sprint sur la Grande Boucle depuis … Bernard Hinault en 1979.

De son côté, Mark Cavendish manque l'occasion de devancer Eddy Merckx au nombre de victoires sur le Tour de France. Ce dimanche, le sprinteur de l'île de Man n'aura finalement commis qu'une seule erreur : lâcher la roue de son "poisson-pilote" Morkov dans le dernier kilomètre. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France tout près des 1000 patients en réanimation

Covid-19 : doit-on s'isoler si l'on est déclaré "cas contact" et pleinement vacciné ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

VIDÉO - Pour rassurer, Olivier Véran vaccine devant les caméras sa collègue Olivia Grégoire, enceinte

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.