Tour de France : un "coup de bordure", c'est quoi ?

Tour de France : un "coup de bordure", c'est quoi ?

TOUR DE FRANCE 2016 - Dans le petit jargon sympathique du cyclisme, il est une expression qui revient comme une rengaine : les fameux "coups de bordure". Avec le vent et le profil de la première étape de cette 103e édition, entre le Mont Saint-Michel et la plage normande d'Utah Beach, on peut y avoir droit. Mais kezako? Metronews vous explique ce que signifie ce terme imagé.

"Un coup de bordure", "faire un éventail ": toutes ces expressions signifient la même chose. "C'est une position d'un peloton dont les coureurs s'abritent du vent derrière celui qui le précède", raconte Jean Damien Lesay, dans son Dictionnaire savoureux des expressions du cyclisme*.

Une histoire d'éventail

"Avec un vent de côté ou de trois quarts, le peloton s'étire en laissant un coureur devant, le suivant se plaçant aux trois-quarts derrière lui pour s'abriter du vent, et ainsi de suite jusqu'à couvrir toute la largeur de la route. Les coureurs qui ne peuvent prendre place dans l'éventail roulent dans la bordure, le bas-côté de la route."

D'abord, il faut qu'il y ait du vent. Et ça, tout au long des 188 km de cette première étape entre le Mont Saint-Michel et la plage normande d'Utah Beach, le peloton, qui longe la Manche, devrait être servi. 

Contador s'en souvient encore

Ensuite, il faut pouvoir compter sur une équipe de rouleurs, assez costauds pour prendre la tête du peloton et accélérer le rythme. Et espérer que certains leaders, pas assez prévoyants, se trouvent isolés de leurs coéquipiers. A la clé, quelques secondes à gagner pour les uns, et beaucoup de forces à perdre pour les autres. Typiquement le genre de mésaventures qui peuvent faire perdre le Tour.

En la matière, on se souvient du coup de maître de la Garmin en 2009. Sur une étape similaire, avec arrivée à la Grande-Motte, le Team de Sir Bradley Wiggins avaient piégé la quasi-totalité des leaders, parmi lesquels Alberto Contador. L'Espagnol avait perdu quarante secondes avant de les reprendre pour remporter la Grande Boucle (il a depuis été déchu pour dopage). 

*Allumer la chaudière. Le dico savoureux des expressions du cyclisme, Jean Damien Lesay. Éditions de la Martinière

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

En plein conflit sur les licences de pêche post-Brexit, deux navires britanniques verbalisés en baie de Seine

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.