Tournoi de Toronto : comment Monfils a failli battre Djokovic

SPORT
DirectLCI
REGRETS - Passé tout près d'éliminer le n°1 mondial dès le deuxième tour de l'Open du Canada, le Français a frôlé l'exploit (6-2, 6-7, 7-6). Mais une très bonne entame lors du jeu décisif de Novak Djokovic a définitivement condamné les chances de Gaël Monfils.

Ce petit détail qui fait toute la différence. Très bien revenu après ces graves problèmes de genou en 2012, période durant laquelle il était sorti du Top 100, Gaël Monfils (n° 22) se voit confirmer cette saison que le tennis se joue parfois sur de tout petits riens. Comme à Roland-Garros en juin dernier, où il a été sorti en quarts de finale face à Andy Murray (n° 9) alors que la victoire lui tendait les bras , le Français a de nouveau vécu un épisode frustrant mercredi soir.

Opposé à Novak Djokovic dès le deuxième tour du tournoi de Toronto, le n° 3 tricolore a fait vaciller le Serbe et l'a poussé jusqu'au jeu décisif dans la troisième manche (6-2, 6-7 [4/7], 7-6 [7/2]). Un match mal entamé par le Parisien mais qu'il ensuite su renverser, sans pour autant parvenir à conclure. "Je ne suis pas forcément rassuré par ce genre de matchs, a-t-il confié après sa défaite. J’aime les gros rendez-vous. C’est juste que contre lui, je n’arrive pas à avoir le petit truc qui manque..."

"Forcément j’ai des regrets, mais quand tu vois comment il s’est mis à retourner à la fin…"

Ce fameux détail qui fait que le n°1 mondial, pourtant vraiment bousculé, a su resserrer son jeu et empocher les quatre premiers points du tie-break. Ce facteur parfois presque imperceptible qui explique aussi pourquoi, en désormais onze confrontations (Coupe Davis comprise), Monfils n'est jamais parvenu à battre Djokovi, qui affrontera d'ailleurs Jo-Wilifried Tsonga au tour suivant.

Autant d'éléments qui montrent au Français tout le chemin qu'il a encore à parcourir s'il veut un jour réintégrer le Top 10, lui qui était n° 7 mondial en 2011. "En tout cas, ça montre que je suis bien en jambes et j’espère faire un bon tournoi à Cincinnati (qui commence lundi, ndlr), veut positiver Monfils. Forcément j’ai des regrets, mais quand tu vois comment il s’est mis à retourner à la fin…" Tu te dis que lui il a ce truc.

Lire et commenter