Tournoi des Six Nations : tout au bout du suspense, les Bleus arrachent la victoire (20-18) face au Pays de Galles

SPORT

Toute L'info sur

Le XV de France au Tournoi des Six Nations

RUGBY - Au bout de 100 minutes de jeu, le XV de France a battu (20-18) le Pays de Galles ce samedi et décroche une place sur le podium du Tournoi des Six Nations 2016.

C’est souvent quand l’heure est grave que le XV de France se sublime. Mais cette fois, l’heure était peut-être encore plus grave qu’elle n’avait pu l’être par le passé, car c’est le rugby français dans son ensemble, au-delà de la seule sélection, qui tremble sur ses bases, depuis l’annonce de la fusion entre le Racing 92 et le Stade français. C’est donc à tout un sport qu’il fallait mettre du baume au cœur et changer les idées, en disposant de l’impressionnant Pays de Galles, ce samedi, pour accrocher une place sur le podium du Tournoi des VI Nations 2016. Mission accomplie au forceps : sur la dernière poussée française, rendue invraisemblablement longue par l’arbitre, étirant le match jusqu’à la 100e minute ( !), les Bleus ont arraché une victoire 20-18.

On a pourtant longtemps cru à une énième désillusion, voyant les hommes de Novès encore perdre avec les honneurs. Et ce malgré une entame pleine de panache, durant laquelle le XV du Poireau a été mangé tout cru, concrétisée par un essai de Lamerat, à la réception d’une passe au pied de Lopez, dès la 7e minute. Et puis à la 19e patatras : Vakatawa, impérial jusqu’alors, a pris un carton jaune pour un en-avant jugé volontaire, et les Gallois se sont mis à faire parler leur impact. 

Lire aussi

Cette pression défensive titanesque et implacable qui avait éparpillé façon puzzle les Irlandais à Cardiff (22-9) vendredi dernier. De 10-0 pour la France, les Gallois sont rentrés aux vestiaires à la pause sur un score de 10-9. Avant de mener 10-12 à la 54e minute, puis 10-15 à la 65e,. abordant l’ultime minute en menant 15-18. Sans inscrire un seul essai. A suivi, à partir de la 80e, une fin de match incroyable, une série de mêlées épiques juste devant la ligne d’en-but gallois. Et Chat est passé par un trou de souris pour inscrire l’essai de la gagne. Ou plutôt celui du miracle.

Si les coups de botte de Lopez et une volonté de fer ont permis de maintenir la France à flots jusqu’au bout, le XV tricolore n’aura pu sortir la tête de l’eau que partiellement. Mais ces bouffées d’oxygène ont suffi pour ne pas succomber à l’asphyxie. Cette fois, les Bleus n’ont pas fait dans l’élégance : ils ont renoncé à toute idée d’esthétisme pour jouer avec leurs tripes. Et cette fois, pour la première fois, face à un cador, depuis la prise de fonctions de Novès en 2015, ils ont gagné. Ils pourraient même, en cas de victoire anglaise en Irlande ce samedi soir, accrocher la 2e place du classement. Une performance inespérée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter