Hongrie-France : "Il ne faut pas se voir trop beaux", met en garde Hugo Lloris

Lloris en conférence de presse avant France-Allemagne (EURO 2020)

ÉQUIPE DE FRANCE - Les Bleus affrontent la Hongrie ce samedi à 15h. Au milieu des louanges entourant les Bleus depuis leur victoire mardi contre l'Allemagne (1-0), le capitaine Hugo Lloris a voulu calmer le jeu.

"Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute..." écrit La Fontaine, et Hugo Lloris semble connaître ses classiques. Le capitaine des Bleus est revenu en conférence de presse ce vendredi sur les éloges qui entourent l'équipe de France depuis sa victoire à Munich mardi (1-0). "Il ne faut pas se voir trop beaux non plus, ce n'était qu'un premier match et le chemin est encore très, très long" a déclaré le gardien de but de Tottenham.

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

On connaît la difficulté d'une grande compétition comme un Euro- Hugo Lloris

Selon Lloris, cette entrée réussie face à l'Allemagne n'est pas une fin en soi, mais une première pierre sur lesquels les Bleus pourront se fonder : "C'est important d'être entré dans la compétition de cette manière en réalisant une grande performance collective, en affichant un visage avec beaucoup de solidité, de solidarité. Il faut s'appuyer là-dessus", a précisé le joueur de 34 ans. 

Mis en confiance par ce succès, un élément "important dans le sport en général", l'expérimenté capitaine des Bleus estime que son équipe n'est pas tombée dans l'excès. "Il n'y a pas d'extra-confiance, on respecte nos adversaires et on respecte la compétition. On connaît la difficulté d'une grande compétition comme un Euro", a poursuivi Lloris. 

Un nouveau défi contre la Hongrie

Ce recul apparaît d'autant plus nécessaire que le match de samedi face à la Hongrie s'annonce bien différent de celui de mardi contre l'Allemagne. Au milieu d'une Puskas Arena pleine à craquer et sous une forte chaleur, la France va devoir faire le jeu face à une équipe regroupée alors qu'elle avait pu contrer face aux Allemands. "On aura beaucoup plus le ballon demain que lors du dernier match, ce sera à nous de bien l'utiliser, d'être précis dans notre jeu de passes, d'être dynamiques dans les mouvements, essayer de créer des espaces pour nos joueurs offensifs", a analysé le gardien de but.

Lire aussi

À peu de choses près, on croirait entendre l'adjoint des Bleus Guy Stéphan. Pour le numéro 2 du staff des Bleus, l'affiche face à la Hongrie est piégeuse : "il faudra être vigilant, ce n'est pas de la teneur de l'Allemagne ou le Portugal, mais pas d'excès de confiance. Il faudra surtout jouer libéré et devant un bloc bas, être capable de jouer dans les intervalles, dans les décrochages, d'avoir de la complicité, du mouvement" a décortiqué Stéphan dans une vidéo d'analyse publiée par la FFF. Si les Bleus sont aussi coordonnés sur le terrain que dans leurs prises de parole, les Hongrois ont du souci à se faire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : décès de Jacob Desvarieux, figure du groupe Kassav'

Variant Delta : les personnes vaccinées pourraient autant le transmettre que les non-vaccinées

"C'est comme si la vaccination ne servait à rien" : la déception des touristes face aux restrictions en Outre-mer

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.