Dix choses que vous ignorez peut-être sur Donnarumma, le portier italien

Donnaruma, gardien d'une Italie qui fait, de nouveau, peur.

PORTRAIT - Titulaire indiscutable en sélection depuis la retraite internationale de Buffon, Gianluigi Donnarumma n'a encaissé aucun but lors des deux premières rencontres de l'Italie à l'Euro. Voici ce qu'il faut savoir sur ce phénomène.

"Gigio est un grand gardien et un garçon bien". Ces simples mots, ceux de Roberto Mancini, suffisent pour se faire une idée sur Gianluigi Donnarumma. À 22 ans, le portier du Milan AC, annoncé du côté du PSG, est déjà considéré comme l'un des meilleurs à son poste. Zoom sur ce crack du football italien qui vit, cet été, sa première grande compétition avec le maillot de la Nazionale

Toute l'info sur

Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

Monstre de précocité

Un soir d'octobre 2015, Donnarumma faits ses débuts en Série A dans les buts de l'AC Milan. À cette occasion, il devient le plus jeune joueur de l'histoire à débuter en Série A... Il n'a que 16 ans et 242 jours. Le portier ne perd ensuite pas son temps et devient rapidement indiscutable avec son club formateur. Il compile déjà, à 22 ans, 215 capes dans le championnat italien (227 buts encaissés, 75 clean sheet). En sélection aussi, tout va très vite pour "Gigio". Il fait ses débuts avec la Nazionale à 17 ans et 190 jours, là-aussi un record. Rongeant son frein pendant plusieurs mois, derrière la légende Buffon, il s'installe définitivement après la déception des barrages (perdus) de qualification à la Coupe du monde 2018. À ce jour, il totalise 28 sélections sous le maillot des Azzurri

Un gardien moderne... avec des axes de progression

Solide sur sa ligne et doté d'excellents appuis, Donnarumma possède toutes les qualités du gardien moderne. Malgré son 1,96 mètres, "l’un de ses points forts, c’est d’aller très vite au sol. Je l’ai vu faire des arrêts spectaculaires où il se couche à une vitesse assez extraordinaire", confirme Grégory Paisley, consultant de BeIN Sports sur le championnat italien, dans les colonnes du Parisien. À l'aise techniquement et doté d'un caractère bien trempé, l'Italien est souvent la rampe de lancement du jeu de son équipe. Même s'il existe de réels axes de progression sur son jeu au pied. Il peut également s'améliorer dans la gestion de ses sorties aériennes. 

Avec son frère au Milan

Peu connu et incontestablement moins talentueux, Antonio Donnarumma est aussi à l'AC Milan. Passé par les équipes jeunes du club lombard, le gardien a fait son retour à San Siro en juillet 2017... après la prolongation de son frère. Âgé de 30 ans, il n'a toutefois disputé aucun match en professionnel avec les Rouge et Noir. 

Le PSG le veut... depuis longtemps

En fin de contrat en 2017, Donnarumma fait durer les négociations, mettant sous pression son club formateur. Durant de longues semaines, il est annoncé du côté de l'Hexagone et notamment de Paris. L'état-major du club de la capitale fait le forcing pour attirer dans ses filets le talentueux Italien avec, à la clé, salaire important et prime à la signature juteuse. Après un long feuilleton, le portier choisit finalement de rester de l'autre côté des Alpes. Quatre ans plus tard, rebelote. Cette fois la situation semble inextricable pour un "Gigio" en fin de contrat. Presses italienne et française s'accordent : dans les prochains jours, le dernier rempart milanais va signer au PSG, où il découvrira la Ligue des champions. 

Pierre angulaire du retour de l'Italie au plus haut niveau

Invaincus depuis 29 matchs et parfaits lors de ce début d'Euro, les Italiens impressionnent (de nouveau). Si les explications de cette renaissance sont nombreuses, une chose est sûre : Donnarumma n'y est pas étranger. Mieux, les Azzurris restent sur 10 rencontres sans le moindre but encaissé. Huit d'entre elles l'ont été avec Donnarumma titulaire dans les cages. Le gardien reste d'ailleurs sur une série de 785 minutes d'invincibilité en sélection. En 28 sélections, le dernier rempart de la Nazionale n'a encaissé que 11 buts (!). Par 17 fois, il a même gardé ses cages inviolées. 

Le controversé Raiola pour agent

Comme Ibrahimovic, Pogba ou encore Verratti, Gianluigi Donnarumma fait partie de "l'écurie" de Mino Raiola, l'un des plus influents agents de la planète football. Une personnalité sulfureuse connue pour ses sorties médiatiques fracassantes. En 2015, il a par exemple comparé son protégé à un "Modigliani" dans la presse italienne, l'estimant... à 170 millions d'euros. Raiola n'hésite pas non plus à inciter ses protégés à changer de club, avec à la clé de grosses commissions. Son intervention n'est sans doute pas étrangère aux envies d'ailleurs de Donnarumma...

Guardiola avait déjà tout vu

Lors d'une interview à Tuttosport, relayée par Milan News, l'ancien entraîneur de Donnarumma raconte comment Pep Guardiola a rapidement détecté le talent du jeune Italien. "En 2015, lors de l'Audi Cup, Guardiola est venu nous demander : 'D'où vient-il ? Il fait beaucoup de choses importantes pour son jeune âge (15 ans et demi)'". "De plus, je me souviens des yeux de ses coéquipiers et de personnes comme Abbiati et Diego Lopez pendant l'entraînement. Gigio a élevé la barre pour tout le monde", ajoute Gigi Ragno.

Meilleur gardien de l'Euro U17

Quelques mois après ses débuts en professionnel, Donnarumma impressionne lors de l'Euro U17. Il est élu meilleur gardien de la compétition, organisée en Bulgarie, ex æquo avec... le portier français Luca Zidane. 

Adoubé par ses glorieux aînés

Depuis de longues années, les Italiens parviennent à faire émerger de très grands gardiens. Zoff, Toldo, Buffon, autant de noms qui ont marqué de façon indélébile la sélection. Au tour désormais de Donnarumma, d'ailleurs adoubé par ses glorieux aînés. "Au même âge, je n’étais pas aussi fort que lui", affirme Dino Zoff, champion du monde en 1982. "Mais de là à dire qu’il fait partie des meilleurs du monde, c’est encore trop tôt", tempère-t-il toutefois, donnant rendez-vous lors de cet Euro pour commencer à y voir plus clair. Même son de cloche du côté de Gianluigi Buffon. "Gigio Donnarumma est un grand champion qui fait un beau parcours", salue-t-il.

Grand par le talent... mais aussi par la taille

Mesurant 1m96, Donnarumma est très haut dans le classement des grands joueurs de Série A. Il se trouve même aux portes du Top 5, derrière des joueurs comme Tatarusanu (1m98), sa doublure au Milan, ou Vanja Milinkovic-Savic (2m02). S'il venait à signer au PSG, il deviendrait immédiatement l'un des plus grands joueurs de Ligue 1. À l'heure actuelle, seuls Kalifa Coulibaly (1m97), Ludovic Ajorque (1m97) et Danijel Petkovic (1m97) le devanceraient. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Covid-19 : 78 clients d'une discothèque de Lille contaminés

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.