La Belgique et les Pays-Bas visent le carton plein... La feuille de match de l'Euro du 21 juin

La Belgique et les Pays-Bas visent le carton plein... La feuille de match de l'Euro du 21 juin

PLACE AU JEU - Jusqu'au 11 juillet, LCI vous livre quotidiennement le programme du lendemain. Ce lundi, la Belgique peut terminer à la première place de son groupe, et s'affirmer comme l'une des favorites du tournoi, alors que les Pays-Bas comptent bien confirmer leur forme étincelante en attaque.

Suite de la dernière journée des phases de poule de l'Euro. Au menu ce lundi, la Belgique, déjà qualifiée, peut assurer la première place du groupe B face à la Finlande, qui joue son ticket pour les huitièmes de finale. Dans l'autre match de la poule, le Danemark, zéro point au compteur, peut encore espérer finir deuxième en cas de victoire face à la Russie.

Toute l'info sur

Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

Plus tôt dans la journée, les Pays-Bas, déjà qualifiés, reçoivent la Macédoine du Nord, déjà éliminée. L'enjeu se situera plutôt du côté de Bucarest, où Autrichiens et Ukrainiens s'affrontent pour tenter d'accrocher la deuxième place du groupe C.

L'affiche à ne pas rater : Finlande - Belgique

Malmenée par le Danemark mais sauvée par l'entrée de Kevin De Bruyne, la Belgique a joué à se faire peur, jeudi, à Copenhague (2-1). Premiers du groupe B après deux matchs et autant de victoires, les Diables rouges, déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, n'ont besoin que d'un point pour terminer en tête de leur groupe, et ainsi s'offrir une suite de tournoi plus abordable.

Lire aussi

Mais la Finlande, victorieuse du Danemark (1-0) et défaite en Russie sur le même score, doit impérativement s'imposer pour rejoindre le tour suivant. Un match nul pourrait toutefois suffire : il faudrait pour cela que le Danemark s'impose face à la Russie, dans l'autre match du groupe. Pour rallier les huitièmes de finale, les Finlandais pourront s'inspirer de leurs ainés : la Belgique n'a en effet plus battu la Finlande depuis… 1968 ! Leur dernière confrontation remonte à la préparation du précédent Euro, en 2016, et s'était soldée par un match nul (1-1).

📺 Le programme du jour

18h : Macédoine du Nord - Pays-Bas (Groupe C, Amsterdam) en direct sur beIN SPORTS

18h : Ukraine - Autriche (Groupe C, Bucarest) en direct sur beIN SPORTS

21h : Finlande - Belgique (Groupe B, Saint-Pétersbourg) en direct sur TF1 et beIN SPORTS

21h : Russie - Danemark (Groupe B, Copenhague) en direct sur beIN SPORTS

Il va faire parler de lui : Marko Arnautovic

Sa célébration après son but face à la Macédoine du Nord avait suscité la polémique. L'attaquant de l'Autriche, Marko Arnautovic, avait proféré des insultes envers un Macédonien en scellant le score lors de la première journée (3-1). L'UEFA n'avait finalement pas retenu l'injure raciste, qui aurait contraint l'Autrichien à quitter prématurément l'Euro, mais l'avait sanctionné d'un match de suspension pour "mauvaise conduite".

Face à l'Ukraine, Arnautovic fait donc son retour sur la feuille de match. Sa présence pourrait s'avérer utile, dans une rencontre où le vainqueur terminera à la deuxième place, et dans laquelle un match nul qualifierait les Ukrainiens. Pour aider son équipe à rallier les huitièmes, l'attaquant de Shanghai pourra s'inspirer de son dernier face-à-face avec l'Ukraine : il y avait inscrit un doublé, en 2012.

Le chiffre qui fait la différence : 11

Qualifiés pour les huitièmes de finale et assurés de terminer à la première place du groupe C, les Pays-Bas reçoivent la Macédoine du Nord, déjà éliminée, dans un match sans véritable enjeu. Sur la pelouse de la Johan Cruyff Arena d'Amsterdam, les Néerlandais pourront compter sur leur point fort pour enchaîner une troisième victoire consécutive et ainsi faire le plein de confiance : leur attaque. Avec cinq buts inscrits depuis le début de l'Euro, les coéquipiers de Memphis Depay, nouvel attaquant du FC Barcelone, pointent à la deuxième place des meilleures attaques de la compétition, derrière l'Italie et ses six réalisations.

Une forme étincelante qui n'est guère une surprise. En 2021, les hommes de Frank de Boer ont déjà trouvé le chemin des filets à 21 reprises, soit trois buts inscrits en moyenne par match. Et leurs armes offensives sont multiples. En deux matchs à l'Euro, ce ne sont pas moins de quatre buteurs différents qui ont permis aux Pays-Bas de prendre le large dans la poule C (Dumfries (2), Wijnaldum, Weghorst, Depay). Il faut remonter au 11 octobre 2020 et une rencontre de Ligue des nations en Bosnie pour trouver trace d'une attaque néerlandaise muette (0-0)… soit 11 matchs consécutifs avec au moins un but inscrit.

Hors-jeu : enquête ouverte après des cris de singe pendant Hongrie-France

Si l'Euro est une fête, certains ont visiblement la volonté de la gâcher. Selon les informations révélées par L'Équipe, des cris de singe auraient été entendus au cours de la rencontre entre la Hongrie et la France (1-1), samedi, à la Puskas Arena de Budapest. Des photographes auraient entendu ces cris en provenance du virage occupé les ultras hongrois, en première période, notamment lorsque les Bleus Ngolo Kanté et Paul Pogba touchaient le ballon. Selon le média espagnol la Cadena COPE, des insultes auraient également été proférées à l'encontre Kylian Mbappé et Karim Benzema.

L'UEFA a réagi en annonçant l'ouverture d'une enquête disciplinaire, qui vise également une banderole homophobe déployée à Budapest pendant Hongrie-Portugal (0-3), mardi. L'instance européenne a nommé "un inspecteur éthique et disciplinaire" pour enquêter sur "de potentiels incidents discriminatoires" lors des deux rencontres. La France doit affronter le Portugal, mercredi, dans ce même stade.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Zemmour multiplie les attaques contre Le Pen, qui réplique

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.