"On sait par où il faut passer pour gagner" : les mots forts de Mbappé avant France-Allemagne

"On sait par où il faut passer pour gagner" : les mots forts de Mbappé avant France-Allemagne

APPÉTIT - Dans un entretien accordé à TF1, Kylian Mbappé partage ses ambitions à la veille du début de l'Euro contre l'Allemagne. L'attaquant des Bleus, "prêt à relever le défi", a fermé définitivement la polémique lancée par Olivier Giroud.

"Il faut montrer à tout le monde qu'on a plus envie de gagner que les autres." Le message de Kylian Mbappé est clair : les Bleus ne vont pas sillonner l'Europe, de long en large cet été, pour faire du tourisme. Auréolée de son titre de championne du monde, décroché il y a trois ans en Russie, l'équipe de France a pour ambition de marcher sur les traces de sa glorieuse aînée, qui a réussi le premier doublé Mondial-Euro, dans ce sens, en 1998 et 2000. Dans un entretien au "Mag de l'Euro" sur TF1, diffusé lundi 14 juin, à la veille de l'entrée en lice de l'équipe de France contre l'Allemagne, mardi 15 juin à Munich (21h, en live commenté sur LCI.fr), le champion du monde a rappelé "l'objectif commun" qui est "d'aller au bout." 

"Excité" de disputer cet Euro, "Kyky" a affirmé que la France doit croire en elle. "Il faut avoir foi en notre groupe, notre équipe, notre staff", a-t-il assuré, se sentant comme investi d'une mission : faire honneur aux Françaises et aux Français. "Je pense qu'il y a tout un pays derrière nous. On se doit de faire quelque chose de bien pour être reconnaissant de tout le soutien qu'on a."  

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

D'autant que les Bleus ont déjà trouvé la recette du succès. "Gagner la Coupe du monde, ça nous a servis. On sait par où il faut passer pour gagner. Maintenant, ce ne sera pas que sur le papier. Il faut jouer les matchs. Il faut donner le meilleur de nous-mêmes. Il faudra remettre un peu les mêmes ingrédients" qu'au Mondial à l'été 2018, a ajouté l'attaquant du PSG, tout en faisant preuve d'humilité. "Quand tu commences une compétition, et que tu es une équipe comme la France, l'objectif, c'est d'aller au bout. (...) On vient tous pour gagner. Il faut montrer à tout le monde qu'on a plus envie de gagner que les autres."  

Avec Giroud, "bien sûr, que c'est oublié"

Alors que l'Europe du football envie la "MGB", le surnom donné à l'attaque qu'il compose avec Antoine Griezmann et Karim Benzema, Mbappé a répondu en mettant en avant le groupe. "Nous ne sommes pas que trois en attaque. Ce n'est pas un five non plus. On est 11, même 26", a-t-il clarifié. "Tout le monde peut tirer son épingle du jeu et apporter à un moment donné un peu." Dans ce collectif, il est d'ailleurs prêt à assumer son statut : "Je suis encore un autre joueur, un meilleur joueur. Je suis toujours attendu, on m'attend tout le temps. Je n'ai pas de mal avec ça, le plus important est de rester dans le cadre du collectif, c'est lui qui va me faire briller." Galvanisé par la pression, le natif de Bondy s'est dit "prêt à relever le défi" proposé aux Bleus. 

Lire aussi

"Affecté" par les "broutilles" avec Olivier Giroud, qui lui avait reproché, sans le nommer, son individualisme contre la Bulgarie (3-0), quelques jours avant le début de l'Euro, Kylian Mbappé en a profité pour mettre un point final à cette affaire qui aura pollué la fin de la préparation des joueurs de Didier Deschamps. "Bien sûr que c'est oublié. Dans la vie, il ne faut pas toujours rester comme ça et s'apitoyer sur son sort", a-t-il indiqué. "On aura besoin de lui, comme des 25 autres joueurs. On ne va pas laisser un ou deux joueurs sur le côté pour des broutilles." L'affaire est réglée. Tant mieux pour les Bleus, tant mieux pour nous.

Découvrez le podcast 'Le Club Margotton'

Retrouvez le podcast sur votre plateforme d'écoute préférée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Covid-19 : 78 clients d'une discothèque de Lille contaminés

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.