UEFA : Israël n'accueillera pas de match de C1 et C3 "jusqu'à nouvel ordre"

UEFA : Israël n'accueillera pas de match de C1 et C3 "jusqu'à nouvel ordre"

CONFLIT - L'UEFA a tranché. Ce jeudi, l'instance européenne du football professionnel a annoncé qu'il n'y aurait pas de matches de coupe d'Europe sur le sol israélien "jusqu'à nouvel ordre". Via un communiqué publié sur son site internet, celle-ci a expliqué sa décision en raison du conflit qui oppose l'armée israélienne au Hamas, qui a fait plus de 230 morts ces 10 derniers jours.

En pleine phase de qualifications pour les poules de Ligue des champions et Ligue Europa, l'UEFA n'a pas voulu prendre de risque. Jeudi, l'instance européenne a annoncé qu'il n'y aurait pas de match sur le sol israélien dans les deux compétitions, et ce jusqu'à nouvel ordre.

"Le panel d'urgence de l'UEFA s'est réuni le 16 juillet et a décidé que, à cause de la situation actuelle en Israël en termes de sécurité, aucun match des compétitions organisées par l'UEFA ne pouvait être joué dans ce pays jusqu'à nouvel ordre", a-telle justifié via un communiqué publié sur son site internet.

L'équipe nationale également délocalisée ?

Cette décision impacte directement l'avenir de quatre clubs israéliens engagés en coupe d'Europe, lesquels devront trouver un autre pays pour y disputer leur match de qualification "à domicile". Le Maccabi Tel-Aviv (en C1), l'Hapoel Tel-Aviv, l'Hapoel Beer Sheva et l'Hapoel Kiryat Shmona (en C3) auront ainsi la mission de se faire prêter une enceinte par un club européen.

L'équipe nationale pourrait également être concernée par cette décision, selon l'évolution de la situation actuelle. La formation entraînée par Eli Guttman débute à partir de septembre ses matches de qualification pour le prochain Euro organisé en France et doit normalement accueillir la Belgique le 9. Un duel face aux Diables Rouges qui pourrait donc être lui aussi délocalisé.

Rappelons que ce n'est pas la première fois qu'une telle décision ait prise, le conflit opposant l'armée israélienne au Hamas durant depuis de nombreuses années maintenant. En janvier 2009, par exemple, le championnat israélien avait été momentanément arrêté pour les mêmes raisons de sécurité alors que les violences avaient repris entre les deux camps.

Sur le même sujet

Lire et commenter