UEFA : toujours suspendu, Michel Platini va démissionner

UEFA : toujours suspendu, Michel Platini va démissionner

JUSTICE - Michel Platini a appris ce lundi la décision du Tribunal arbitral du Sport (TAS) qui devait trancher la procédure d'arbitrage entre Michel Platini et la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Il demeure suspendu mais sa peine, fixée à six ans en appel, a été une nouvelle fois réduite à quatre ans. Il manquera quand même le coup d'envoi de l'Euro, le 10 juin prochain. Ce dernier revers devrait le conduire à la démission.

Le Tribunal arbitral du Sport n'est pas revenu sur la suspension que purge actuellement Michel Platini, suite à la décision rendue par la Commission de recours de la FIFA le 24 février 2016. En revanche, "jugée trop sévère, le TAS a allégé sa durée, passant de six ans à quatre ans.

Les arbitres pas convaincus de la légitimité du paiement

Ce lundi, soit deux mois après l'appel interjeté par l'ancien n°10 des Bleus, les trois juges de l'instance devaient se prononcer dans la procédure d'arbitrage entre le Français et la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

"Les arbitres sont unanimement arrivés à la conclusion que Michel Platini avait obtenu un avantage indu, violant ainsi l’article 20 du Code d’Ethique de la FIFA. La Formation a également conclu que M. Platini s’était rendu coupable d’un conflit d’intérêts, en violation de l’article 19 du Code d’Ethique de la FIFA", indique le communiqué du TAS

EN SAVOIR + >> Le TAS, la dernière chance de Platini


Depuis le mois de septembre dernier, un paiement de 1,8 million d'euros reçu en 2011 de la Fifa, soit neuf ans après la fin du contrat de travail qui liait Platini à Blatter, a levé de gros soupçons. Et a notamment valu aux deux hommes une condamnation pour "abus de position", "conflit d'intérêts" et "gestion déloyale".

Ce nouveau revers devrait conduire Michel Platini à démissionner de ses fonctions lors du prochain congrès de l'UEFA, comme l'ont indiqué ses avocats dans un communiqué transmis à l'AFP : il démissionne pour "poursuivre (son) combat devant les tribunaux suisses", a-t-il annoncé dans un communiqué lundi.

Après avoir appris la décision, la Fédération française de Football, elle, a tenu "à saluer le travail accompli par Michel Platini et la qualité d’un homme qui a toujours œuvré dans l’intérêt du football notamment comme président de l’UEFA". C'est d'ailleurs avec ce costume, étrenné depuis 2007, qu'il espérait donner le coup d'envoi de "son" Euro qui débute le 10 juin en France. Peine perdue.     

EN SAVOIR + >> "Je suis optimiste, je n'ai rien fait" : quand Platoche y croyait

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.