UFC 174 : Demetrious Johnson, une "souris" et des hommes

UFC 174 : Demetrious Johnson, une "souris" et des hommes

MMA - Vancouver accueille l'UFC 174 dimanche avec à l'affiche deux belles cartes. Chez les welters, la catégorie de la légende Georges St-Pierre, le brillant mais économe Canadien Rory McDonald affronte Tyron Woodley, et chez les mouches, Demetrious Johnson, l'un des tout meilleur mixed martial artiste, défendra pour la quatrième fois son titre face au Russe Ali Bagautinov.

Petit… mais costaud. La formule est éculée, rabattue, rabâchée. Jusqu'à susciter l'ennui. Oui mais voilà : la formule sied parfaitement à Demetrious Johnson. Et personne ne suscite moins l'ennui que le champion UFC des poids mouches à quelques heures du combat. Comme Jon Jones . Ils produisent tous deux une excitation croissante chez les amateurs de MMA, avant d'entrer dans la cage. Les Américains ont une jolie formule pour nommer les pratiquants de ce sport qui claque net pour Johnson et Jones : "Mixed Martial Artists".

Petit mais costaud donc. Le surnom de Johnson ? " Mighty Mouse ". C'est vrai qu'il a un format de poche. 1,60m pour 56 kilos. L'antithèse de Jon Jones et de ses 93 kilos pour 1,93m. Antithèse physique seulement. Ils ont en commun de savoir tout faire ou presque, Johnson plus encore, et d'être probablement les meilleurs "Artistes" de ce sport.

Punch, lutte et sambo

Demetrius Johnson , 27 ans, manutentionnaire dans une usine de conditionnement de papier toilette il y a encore cinq ans, c'est la vitesse, une expertise de la soumission, de la puissance, une très bonne base de boxe anglaise et des jambes de feu. Il maitrise tous les aspects de ce sport qu'est le MMA, la combinaison la plus technique de tous les sports de combats, une sorte de quintessence de la symbiose entre lutte, jiu-jitsu et boxe thaï.

"Mighty Mouse", 19 victoires au compteur en MMA (2 défaites, 1 nul), dont six par soumission et quatre par KO, défendra son titre pour la quatrième fois dans la nuit de samedi à dimanche lors de l'UFC 174, face au Russe Ali Bagautinov (13-2-0), 29 ans, classé n° 4 de la catégorie. Son surnom ? "Puncher". Les statistiques valident : cinq victoires par KO et six victoires avant la fin du premier round. Mais il est plus qu'un simple puncheur. Il a un très bon niveau de lutte et en sambo. C'est donc un combattant sérieux sur le chemin de Johnson qui reste tout de même le favori des bookmakers, à 6 contre 1. "Cela ne signifie rien pour moi. Pour gagner je dois monter dans l'octogone le battre. Je n'y prête par conséquent aucune attention", balaie Demetrious Johnson, le plus petit des hommes qui combattent à l'UFC.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : une "course contre la montre" est engagée contre le variant Omicron, prévient Ursula von der Leyen

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.