Un gay en NFL, Javier Zanetti fait ses adieux... ce que vous avez raté ce dimanche matin

Un gay en NFL, Javier Zanetti fait ses adieux... ce que vous avez raté ce dimanche matin

DirectLCI
SPORT - Michael Sam, recruté samedi, devient le premier joueur de NFL ouvertement gay tandis que Javier Zanetti a fait ses adieux au football après 22 ans de carrière. Nacer Bouhanni, lui, devient trop cher pour la FDJ. Bref, l'actu est agitée.
  • Un homosexuel en NFL. Et alors ? Alors c'est une première dans l'histoire de la ligue de football américain. Samedi, Michael Sam, 24 ans, a été drafté par les St Louis Rams et n'a pu retenir ses larmes quand les dirigeants de la franchise l'ont appelé. Ce gros défenseur avait fait son coming-out en février dernier. ''Les gens vont tenter de faire de son homosexualité un sujet de débat, mais ce n'en est pas un'', a balayé le manager général des Rams. "Des terrains de sport aux conseils d'administration, les jeunes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres américains prouvent chaque jour que vous devez être jugé au regard de ce que vous faites et non de qui vous êtes", a souligné Barack Obama, via un communiqué.
  • Tony Parker proche de la finale. Ça fait désormais 3-0 pour les Spurs de TP, qui ont surclassé dans la nuit les Blazers de Batum (7 petits points). Et le meneur de jeu de l'équipe de France s'est à nouveau signalé avec 33 points et 9 passes décisives. Le prochain match, à Portland, sera l'occasion pour les Spurs de, déjà, se qualifier en finale de conférence, pendant que les Clippers et Oklahoma City bataillent dans l'autre demi-finale. Et l'espoir d'un 4e titre NBA se rapproche pour Parker.
  • Nadal de retour. A deux semaines de Roland-Garros, il ne pouvait plus se permettre de traîner. Alors Rafael Nadal a expédié sa demi, hier, face à Bautista Agut (6-4, 6-3), pour jouer sa première finale européenne de la saison, après ses éliminations en quarts à Monte-Carlo et à Barcelone. Le Majorquin sera opposé à Kei Nishikori, diminué par un mal de dos mais vainqueur de Ferrer hier, qu'il a battu 6 fois en 6 matches. De quoi gonfler le capital confiance avant les Internationaux de Paris.
  • Ce cher Nacer Bouhanni. Deuxième de la première étape en ligne du Giro, hier, Nacer Bouhanni est une valeur sûre du peloton quand les gros jarrets s'expliquent au sprint. A tel point que l'ancien champion de France fait l'objet de convoitises en vue de la saison prochaine, le mercato des coureurs ayant déjà commencé. Pas moins de sept équipes seraient sur le coup pour recruter le natif d'Epinal, selon L'Equipe . Sauf que celui-ci se montre gourmand. ''Il est devenu trop cher pour nous'', déplore son directeur sportif.
  • Ciao Zanetti. Après 22 ans de carrière, dont 19 à l'Inter Milan, Javier Zanetti a disputé son dernier match, hier soir, face à la Lazio. Après son entrée en jeu, sous un brouhaha d'applaudissements, un supporter a tenté de s'introduire sur la pelouse pour s'approcher de l'Argentin. Mais celui-ci a été plaqué par les stadiers juste à temps. Et Zanetti est venu calmer les esprits avant d'échanger une belle embrassade avec le fan, raccompagné vers la sortie en larmes. Seigneur jusqu'au bout.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter