Un jeune espoir du surf mondial dans le coma après une attaque de requin

Un jeune espoir du surf mondial dans le coma après une attaque de requin

DRAME - Mordu à la cuisse mardi par un requin-bouledogue sur la côte Est de l'Australie, le 33e surfeur mondial au classement junior a été plongé dans le coma. L'attaque de Sam Morgan (20 ans) est la troisième en cinq mois dans cette zone.

Ça aurait pu être bien pire. Sérieusement mordu à la cuisse gauche par un requin-bouledogue de 3 mètres, Sam Morgan a tout de même pu sortir de l'eau est s'éviter une autre attaque de son dangereux assaillant. Repéré en train de tituber sur la plage, le jeune surfeur australien a pu être secouru par un passant.

Il est désormais dans un état stable

Grièvement blessé et rapidement opéré, il a ensuite été plongé dans un coma artificiel. Selon les médias locaux, l'état de Sam Morgan est désormais stable et l'on assure qu'il devrait pouvoir s'en remettre. 

Reste que cette attaque, la troisième en cinq mois dans cette région de l'Australie, relance le débat de la présence de surfeurs dans des zones réputées fréquentées par les requins. Elle remet aussi en question la suite de la carrière de Sam Morgan, dont le meilleur résultat cette saison était une cinquième place lors du Carve Pro Junior, en début d'année.

À LIRE AUSSI
>>  Vidéo : ll roule sur l'eau et surfe les vagues en moto ! >> Toute l'actu sport du metronews

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

VIDÉOS - "The Voice All Stars" : la route d'Anne Sila vers la victoire, prestation après prestation

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.