Emery et Kluivert annoncent la fin du mercato du PSG

SPORT
MERCATO – Au soir de la première défaite de la saison du Paris Saint-Germain, Patrick Kluivert et Unai Emery ont confié que le mercato du club parisien était clos dans le sens des arrivées.

La cinglante défaite concédée par le Paris Saint-Germain sur la pelouse de l’AS Monaco dimanche soir (3-1) ne bouleversera pas les plans de la direction parisienne. A trois jours de la fin du mercato estival, l’apathie offensive affichée au Stade Louis II et le manque de solutions sur le banc du PSG – Jean-Kevin Augustin était le seul véritable attaquant de pointe à pouvoir remplacer Edinson Cavani – auraient pu inciter Patrick Kluivert et Unai Emery à enrichir l'effectif d’un nouvel élément. Mais il n’en sera rien.

On a tous les joueurs pour faire un bon travailUnai Emery

En dépit de la prestation insipide de ses hommes, le coach espagnol a tenu à leur maintenir sa confiance pour la longue saison à venir. "On a perdu un match mais je préfère ne pas en parler en ce moment et continuer d’accorder ma confiance aux joueurs en place, a déclaré Emery après la rencontre. Cavani a marqué un but, même si nous n’avons pas gagné. Sur le banc, il y a Augustin qui est un jeune joueur et qui est là pour travailler avec nous. Jesé, qui est blessé, va être bien d’ici deux semaines. On a tous les joueurs pour faire un bon travail et faire les performances que nous souhaitons." Le discours ne laisse pas de place au doute. Celui de Patrick Kluivert, directeur du football du PSG, non plus. 

Lire aussi

Très discret dans les médias depuis son arrivée à Paris, le nouvel homme fort du club de la capitale n’a pas été très loquace au moment d’évoquer ce dossier épineux. "Il n’y aura plus de recrue au PSG. Même en attaque, c’est sûr", a-t-il lâché dimanche soir au micro d’Infosport+. Des propos qui rejoignent ceux de son président Nasser Al-Khelaïfi, désireux de s’appuyer sur l’effectif mis à disposition d’Unai Emery.  Tâche à Cavani de se montrer le plus performant possible cette saison pour donner raison aux dirigeants du Paris Saint-Germain.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter