Vendée Globe : déjà en 2017, les derniers de la course ont "un an d’avance" sur Le Cléac’h

Vendée Globe : déjà en 2017, les derniers de la course ont "un an d’avance" sur Le Cléac’h

VOILE - Partis depuis le 6 novembre des Sables d’Olonne, les concurrents du Vendée Globe s’apprêtent à passer le cap de la nouvelle année dans le Pacifique Sud. Et les retardataires au classement sont les premiers privilégiés à découvrir 2017.

Le réveillon n’est pas des plus festifs mais, les uns après les autres, les 19 concurrents du Vendée Globe encore en lice vont célébrer le passage en 2017 sur les mers. Et, une fois n’est pas coutume, les premiers seront les derniers à entrevoir la nouvelle année. En pleine bagarre au large du Brésil, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) et Alex Thomson (Hugo Boss), en tête de la course, seront les ultimes skippers à passer en 2017. Avec le décalage horaire, ceux qui n’ont pas encore passé le Cap Horn ouvriront le champagne, ou pas, avant les autres.

Un réveillon plutôt calme

Certains skippers, proches de la Nouvelle-Zélande et de l'antiméridien, auraient également pu connaître une drôle d'expérience, proche de Retour vers le Futur, passer de 2017 à 2016. Rich Wilson a failli être dans ce cas mais le skipper américain était déjà passé dans l'ouest vendredi soir...

Ce petit passage, symbolique, à la nouvelle année sera plutôt célébré calmement. "Je vais sûrement m’accorder un petit moment de repos. Je ne sais pas si je vais renvoyer de la voile tout de suite. Je n’ai rien prévu de particulier à bord pour fêter la nouvelle année. Peut-être un petit film. C’est assez agréable de « partir » du bateau pendant 2h", a expliqué, sur le site du Vendée Globe, Eric Bellion (CommeUnSeulHomme), dixième de cette course autour du monde. sans escale et sans assistance.

“Je vais appeler ma femme et ma fille pour le réveillon, qui vont rester simplement à la maison. Je vais penser à toute cette planète qui va fêter cette nouvelle année. Nous serons en décalage avec tout ça”, a indiqué, de son côté, Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir), cinquième de l’épreuve, qui verra 2017 un peu plus tard que la majorité des autres concurrents.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.